L’Ohio accepte les paiements d’impôt en Bitcoins

Mise à Jour: novembre 28, 2018

Est-ce un signe que les temps changent ? Depuis cette semaine, l’Ohio est devenu le premier Etat américain à accepter les paiements d’impôt en cryptomonnaie. Une petite révolution.

Lancement du site OhioCrypto.com

payers ses impôts en Bitcoin en Ohio, c'est possible - photo de pièces de BTC et billets de banque
L’Ohio est le premier état américain à accepter le paiement d’impôts en Bitcoins.

La possibilité de payer ses taxes en Bitcoins n’est actuellement offerte qu’aux commerces et entreprises qui doivent s’enregistrer sur le site OhioCrypto.com. L’objectif cependant est d’élargir cette option aux personnes individuelles par la suite.

Au moment de rédiger ces lignes le 27 novembre, le site n’était cependant pas encore live. Néanmoins, cette information a été relayée par des sources aussi sûres que le Wall Street Journal et Forbes notamment. On peut donc légitimement la considérer comme avérée.

Détails pratiques

C’est le processeur de paiement BitPay qui est en charge de l’application pratique et les entreprises peuvent choisir quel impôt elles souhaitent payer en cryptomonnaies. Tous comme les paiements d’impôt via carte de crédit, il y aura un coût associé.

Au lancement, seul le Bitcoin (BTC) sera accepté sur OhioCrypto mais la liste devrait s’allonger par la suite. Néanmoins, BitPay accepte uniquement Bitcoin Cash (BCH) et BTC pour les paiements. Ajouter d’autres altcoins comme le Litecoin (LTC) ou le Ripple (XRP) prendra donc un certain temps.

L’Ohio résolument tourné vers la blockchain

L’état de l’Ohio, emporté par la ville de Cleveland, semble vouloir plonger de plein pied dans les cryptomonnaies et la blockchain. Plus tôt ce mois-ci, le musée Great Lakes Science Center avait fait les gros titres en annonçant que les tickets d’entrée pouvaient dorénavant être payés en Bitcoin.

Différentes initiatives visent d’ailleurs à promouvoir la ville de Cleveland en tant que « Blockland ».

logo Cleveland Blockland - paiement d'impôts en Bitcoins en Ohio
L’Ohio se positionne comme un état pro-crypto.

Josh Mandel, trésorier de l’Ohio, commentait à l’occasion du lancement de OhioCrypto :

« Nous franchissons cette étape pour fournir plus d’options et de facilités à nos citoyens afin de payer leurs impôts. Nous souhaitons aussi encourager le leadership de l’Ohio au niveau de l’adoption de la technologie blockchain. »

Un exemple à suivre

Ce genre d’initiative est certainement un signe d’une acceptation plus généralisée des cryptomonnaies. Néanmoins, le prix du Bitcoin est de moins de 4.000 dollars et la chute récente et brutale des cours risque de refroidir les ardeurs des marchands qui envisageaient d’accepter les paiements en Bitcoin ou en altcoins.

Imaginons que votre consommateur ait payé une sales tax (l’équivalent de la taxe sur la valeur ajoutée) de 20 dollars au début du mois en Bitcoins. Vous devriez aujourd’hui débourser nettement plus de Bitcoins pour payer l’équivalent en dollars car la valeur de la devise digitale a fortement chuté dans un laps de temps très court. Ceci dit, l’inverse peut se produire également et des petits malins auront tôt fait de pratiquer un arbitrage.

Le Sénateur de l’état de Ohio est Républicain mais il serait hasardeux de conclure que cette acceptation reflète les vues du parti. D’autres états dont le New Hampshire, l’Utah ou la Géorgie ont quant à eux vu des projets similaires échouer.

En Europe, quelques autorités – souvent à l’échelon local – acceptent le paiement de certains impôts spécifiques en devises digitales. C’est le cas par exemple de Chiasso dans le canton suisse de Ticino.

Nous sommes donc loin d’une tendance générale mais le progrès est bien là.

Laisser un commentaire

avatar

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.