Miner bitcoin : toutes les infos sur le bitcoin mining

Mise à Jour: mars 09, 2018

L’inventeur du Bitcoin a choisi une méthode très particulière pour mettre les Bitcoins en circulation: le mining. On parle de « miner Bitcoin » car tout comme pour sortir de l’or d’une mine, il faut du temps et des efforts pour générer des Bitcoins. Vous trouvez plus d’explications dans cet article sur le minage du Bitcoin ainsi que toutes les informations sur le comment miner du bitcoin.

Minage Bitcoin : les explicationsw

Qu’est ce que cela signifie concrètement de miner Bitcoin ?

Le minage bitcoin est en réalité quelqu’un qui aide le réseau Bitcoin a valider les transactions en mettant à disposition ses capacités de calcul. Le Bitcoin mining est donc le processus par lequel chaque transaction est ajoutée à un bloc qui est lui même ensuite ajouté à la Blockchain Bitcoin.

Voyez-vous, tous les mineurs sont en compétition pour résoudre un problème mathématique. Le premier qui trouve la solution gagne le droit d’agréger dans un bloc toutes les transactions qui ont eu lieu au cours des 10 dernières minutes. Une fois que le mineur Bitcoin a ajouté ce bloc à la Blockchain, il est récompensé par des Bitcoins nouvellement créés pour l’occasion. On va étudier à présent le niveau requis pour miner Bitcoin.

Est il difficile de miner Bitcoin ?

miner bitcoin

Le mining de Bitcoins est difficile car la compétition entre mineurs permet de sécuriser le réseau Bitcoin. En effet, le Bitcoin est une monnaie décentralisée et pour éviter que quelqu’un ne vienne spammer le réseau, un système de “proof of work” (preuve de travail) a été mis en place.

Le système “proof of work” signifie que ceux qui veulent obtenir le droit d’intégrer les transactions dans la Blockchain doivent montrer patte blanche pour miner Bitcoin en ayant résolu un problème mathématique qui demande nécessairement des investissements substantiels en terme de matériel informatique de pointe et de consommation d’énergie. Par conséquent, il devient très coûteux pour des personnes mal intentionnées de mener une “attaque par déni de Service”.

Miner Bitcoin : combien ça rapporte ?

Vous pensez devenir mineur bitcoin et toucher un « revenu » ? Le premier mineur trouvant la solution au problème mathématique gagne le droit valider les transactions pendant 10 minutes. A chaque fois qu’un bloc est validé, le mineur reçoit des Bitcoins.

La récompense est actuellement de 12.5 Bitcoins par bloc (125 000 $ au cours actuel d’un BTC pour 10 000$).

La récompense pour miner bitcoin est divisée par deux tous les 4 ans et passera donc à 6.25 BTC à l’été 2020. Le dernier Bitcoin sera miné dans environ 120 ans.  Le mineur reçoit également les frais de transaction qui peuvent être très juteux. En Décembre 2017, certains mineurs ont pu obtenir presque 100 000 $ par bloc grâce aux frais de transactions qui avaient fortement augmenté en raison du nombre trop important de transactions.

Début 2018, près de 17 000 000 de Bitcoins ont déjà été minés en sachant qu’il n’y aura jamais plus de 21 000 000 de Bitcoins en circulation. 80 % de Bitcoins sont donc déjà en circulation.

Pour résumer, l’intérêt du Bitcoin mining est de sécuriser le réseau Bitcoin via sa décentralisation et le système proof of work. L’intérêt pour les mineurs Bitcoin est de recevoir des Bitcoins en échange de la mise en compétition de leurs capacités de calcul.

Pour débutants Fiabilité Acheter avec... Note Vister
easy
 A+
9.95 Visiter Site Lire notre avis
hard
 A+
9.85 Visiter Site Lire notre avis

Comment pratiquer le Bitcoin mining de manière rentable en 2018?

Autant vous le dire tout de suite, il est loin le temps où l’on pouvait espérer miner Bitcoin avec un simple processeur d’ordinateur de bureau. Mais avant de vous révéler le type de processeur nécessaire pour ne pas être ridicule dans votre activité de Bitcoin mining, il faut absolument expliquer deux trois petites choses.

Premièrement, dans le monde du mining, on parle de “hash rate”. Cet anglicisme décrit le nombre de calculs pouvant êtres réalisés chaque seconde par votre machine pour miner bitcoin. On parle de “hash rate” en référence au problème mathématique qui, concrètement, consiste à rechercher une “fonction de hachage” (Hash function). Pour faire simple, le processus consiste à essayer de nombreuses combinaisons très rapidement, une par une, jusqu’à à trouver la bonne “clé”. Le hash rate représente donc le nombre de combinaisons pouvant être testée chaque seconde.

Les « hash rates » sont mesurés en megahashes par seconde (MH/sec), Gigahashes par seconde (GH/sec) ainsi qu’en en terahashes (TH/sec) pour les machines les plus performantes. Le hash rate (pouvoir de calcul) d’un processeur spécialement conçu pour miner le Bitcoin varie entre 336 MH/sec et 14 000 000 MH/sec.

Comment miner du bitcoin ?

Le Bitcoin mining était très facile à ses débuts mais les choses ont beaucoup changé depuis. L’algorithme du Bitcoin ajuste toutes les deux semaines la difficulté du problème mathématique afin de s’assurer qu’un bloc puisse être généré toutes les 10 minutes. Plus il y a de mineurs qui cherchent et plus il faut rendre le problème difficile. Plus le problème devient difficile et plus le réseau devient sécurisé.  L’activité de mining de Bicoin a explosé ces dernières années, conduisant à une course vers le meilleur matériel disponible.

Matériel nécessaire pour miner Bitcoin

mining bitcoin

Le processeur traditionnel d’ordinateur a rapidement été remplacé par les cartes graphiques pour miner Bitcoin. Elles consomment bien moins d’énergie et sont 50 à 100 fois plus rapides. Mais le GPU (carte graphique) est aussi devenu obsolète peu de temps après. Vous pourriez miner pendant 10 ans avec un GPU sans gagner le moindre Satoshi.

Plus rentable, le FPGA (Field programmable Gate Array) a ensuite pris la relève. Ce fut le premier type de matériel informatique spécialement conçu pour le Bitcoin mining. La consommation d’énergie est divisée par 5 par rapport au GPU pour un hash rate similaire.

Mais le matériel dernier cri a complètement détruit cette concurrence. Ce que l’on appelle « puce ASIC » (Application-Specific Integrated Circuit) offre désormais un hash rate allant jusqu’à 14 000 000 MH/sec… Cette puce s’appelle AntMiner S9. Mais il vous en coûtera quelques milliers d’Euros…

Bitmain est le leader mondial des ventes de matériels dédiés au mining. Vous pourrez trouver dans les descriptions de leurs produits le hash rate et la durée approximative de retour sur investissement qui dépend bien évidemment de la valeur du Bitcoin, du prix de l’électricité et quelques autres paramètres.

Gardez également en tête que pour miner bitcoin, il ne suffit pas d’acheter le matériel et de le brancher au courant (quoique cette option devient de plus en plus courante). Il vous faudra également une carte mère, un écran d’ordinateur et un processeur standard afin de faire fonctionner votre logiciel de mining.

Le logiciel de minage bitcoin :

Le logiciel de mining sert simplement à guider votre matériel, c’est à dire résoudre des fonctions de hash. Vous pouvez utiliser les logiciels de mining suivants pour le minage de Bitcoin : 

  • Bitcoin Miner,
  • CGMiner (GPU, CPU),
  • BFGMiner (spécialement conçu pour ASIC),
  • EasyMiner,
  • RPC Miner.

Il vous faudra aussi un disque dur très spacieux afin de sauvegarder la Blockchain du Bitcoin qui va bientôt atteindre 200 Go. Et enfin, vous bien entendu également besoin d’un wallet Bitcoin afin de recevoir le fruit du dur labeur de votre matériel. C’est tout de même le but de la manœuvre ! Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour miner Bitcoin sur le site officiel Bitcoin.org.

Différentes options pour le minage Bitcoin

Cela vaut-il la peine de miner Bitcoin ? Oui et non. Si vous décidez de miner en solo, même avec le meilleur matériel, vous aurez toujours très très peu de chances d’être le premier à résoudre la fonction de hachage et ainsi recevoir ces 12.5 Bitcoins en récompense. En revanche, si vous souhaitez éviter d’avoir à acheter une centaine de puces ASIC et vendre votre maison, vous pouvez décider de vous affilier à ce que l’on appelle un « mining pool ».

Mining Pool :

Le mining pool permet à plusieurs mineurs Bitcoin (des milliers en général) de mettre leurs capacités de calcul en commun. Bien entendu, la récompense en Bitcoins devra alors être partagée entre tous les mineurs du mining pool proportionnellement aux capacités de calcul de chacun qui reçoit donc une part infime de ces fameux 12.5 Bitcoins par bloc. Mais l’avantage de miner bitcoin dans un mining pool, c’est que vous ne prenez pas le risque de ne jamais réussir à valider un bloc. Vos gains sont beaucoup plus stables.

minage bitcoinLes plus grands pools de mining sont :

  • AntPool,
  • BTC.top,
  • Bixin,
  • BTC.com,
  • F2Pool,
  • BitFury,
  • BTCC
  • Slush Pool.

 

Miner des Bitcoins rapidement n’est pas simple. Le matériel est souvent en rupture de stock. Vous pouvez aussi vous procurer du matériel sur Amazon. Mais sachez qu’entre la date de décision d’achat, la date d’achat, la livraison et la mise en route de votre matériel, le cours du Bitcoin peut avoir beaucoup changé…

Et n’oubliez pas que le pool de mining ponctionne en moyenne 2 % de vos revenus.

Cloud Mining :

Pour ceux qui n’ont pas la fibre informatique et qui n’ont pas envie de s’encombrer d’un matériel informatique produisant beaucoup de chaleur et de bruit (ventilateurs de refroidissement), il existe un moyen assez simple. Il s’agit du « cloud mining ». Le Bitcoin cloud mining consiste en l’achat de contrats adossés aux services de mineurs qui mettent à disposition la puissance de calcul de leur matériel. Inutile donc d’acheter du matériel ou d’installer et de maîtriser un logiciel de Bitcoin mining.

Mais nous ne recommandons pas cette option pour miner Bitcoin car vous abandonnez évidemment tout contrôle et il est facile d’imaginer que vous serez lésés… Il y a énormément d’escroqueries dans le Bitcoin cloud mining.

Hashflare est toutefois probablement le site de cloud mining le plus honnête si vous êtes réellement intéressés. Mais encore une fois, quel est l’intérêt pour ces sociétés de vous louer leurs capacités de mining si elles peuvent espérer gagner plus en gardant tout pour elles ? Le cloud mining est rarement rentable, qu’on se le dise…

Vous avez aussi OXBTC, Genesis Mining mais il est de notoriété publique que ces plate-formes ne sont pas très rentables. Au mieux vous aurez affaire à des pyramides de Ponzi…

Guide pas à pas pour miner Bitcoin :

  1. Investissez dans du matériel de Bitcoin mining (marque populaires : Butterfly, Labs, Bitcoin Ultra, Cointerra etc…)
  2. Achetez un ledger ou installez un wallet sur votre ordinateur de mining
  3. Installez d’un logiciel de mining Bitcoin (Bitcoin Miner, CGMiner, BFGMiner, Easy Miner etc…)
  4. Inscrivez vous sur un site de pool mining ( AntPool, BTC.top, Bixin, BTC.com, F2Pool, BitFury, BTCC et Slush Pool etc…). Ils sont généralement open source et donc gratuits.
  5. Surveillez la température de votre matériel car les programmes de minage pousse votre matériel dans ses retranchements, surtout si le matériel n’est pas totalement conçu pour le minage. La température d’une carte graphique ne doit jamais dépasser 80° par exemple.
  6. Comparez vos gains journaliers à ce que vous coûte votre consommation d’électricité. Vous pouvez ne pas être rentable aujourd’hui mais l’être fortement si la valeur du Bitcoin augmente par la suite.
Pour débutants Fiabilité Acheter avec... Note Vister
easy
 A+
9.95 Visiter Site Lire notre avis
hard
 A+
9.85 Visiter Site Lire notre avis

Conclusion : vaut-il mieux miner Bitcoin ou l’acheter ?

Tout dépend en définitive du prix du Bitcoin et de sa valeur future. Il peut être très rentable d’acheter le Bitcoin lorsqu’il vaut 6000 $ et le revendre à 20 000 $. Bien entendu, vous vous exposez aussi au risque de voir la valeur du Bitcoin baisser et accuser une perte tant que le prix ne sera pas remonté.

Le trading de Bitcoin est toutefois réservé aux initiés car il faut des nerfs d’acier pour avoir le cran d’acheter quand tout s’écroule et savoir attendre le bon moment pour prendre ses profits.

La rentabilité du mining Bitcoin dépend elle de beaucoup de paramètres et le prix du Bitcoin reste évidemment le plus important. Vous trouverez sur internet de nombreux calculateurs de profitabilité qui prennent en compte des paramètres tels que :

  • Prix du Bitcoin
  • Prix du watt d’électricité
  • Consommation d’électricité de votre matériel
  • Prix du matériel
  • Hash rate de votre machine
  • Taille de votre mining pool
  • La difficulté de la fonction de hachage
  • Durée pendant laquelle vous désirez miner Bitcoin

En entrant toutes les informations dans le calculateur, vous saurez à quelle date vous deviendrez profitable toutes choses égales par ailleurs.

Si le matériel de type puce ASIC (14 TH/sec) vous semble trop cher pour miner Bitcoin, vous pouvez toujours vous tourner vers des cryptomonnaies qui ne nécessitent pas de tels investissements. L’Ethereum par exemple. Son algorithme a été spécialement conçu pour que les puces ASIC ne puissent pas être utilisées. La carte graphique offre le meilleur retour sur investissement pour miner l’Ethereum.

Laisser un commentaire

avatar

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.