La Corée du Nord pourrait utiliser les cryptomonnaies pour contourner les sanctions américaines

Mise à Jour: octobre 09, 2018

En raison de la menace que représente la Corée du Nord face aux pays de l’Occident, le Conseil de Sécurité des Nations Unies impose de fortes contraintes au régime communiste de la péninsule coréenne. Selon des experts américains, le pays utiliserait les cryptomonnaies pour contourner les sanctions économiques.

Les Nord-Coréens bloqués par les sanctions américaines

Les États-Unis imposent des sanctions économiques importantes à la Corée du Nord.

Les États-Unis imposent des sanctions économiques importantes à la Corée du Nord.

Par conséquent, les Nord-Coréens tentent de trouver des moyens d’outrepasser ces limitations comme ils le peuvent, et les monnaies cryptographiques représentent une solution potentielle pour le faire. Par ailleurs, en plus d’utiliser les cryptos en circulation comme le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH), la Corée du Nord serait apparemment sur le point de lancer sa propre monnaie digitale qui se baserait sur une approche similaire à celle de la blockchain Bitcoin.

Cette manœuvre de la Corée du Nord pourrait inciter les Américains à cibler les plateformes d’échange où sont négociées les monnaies cryptographiques. Nous vous conseillons donc de protéger votre monnaie digitale, ce que vous pouvez faire en utilisant eToro, notre plateforme préférée.

Le stratagème potentiel

La Corée du Nord pourrait employer un stratagème ingénieux pour éviter les sanctions américaines.

En effet, la Corée du Nord pourrait faire appel à des collaborateurs situés à l’étranger pour infiltrer le système bancaire américain. À l’aide de sa propre blockchain, les experts sont d’avis que le régime de Corée aurait tous les outils en main pour manipuler les données issues des transactions réalisées.

Notamment, l’identité des personnes impliquées et la provenance de l’argent pourraient être modifiées pour faire en sorte que la transaction paraisse légitime et semble provenir d’une nation collaboratrice des États-Unis.

De plus, les experts sont également d’opinion que la Corée du Nord pourrait créer son propre wallet et l’utiliser pour échanger et conserver des cryptos. Ainsi, la république communiste aurait la capacité d’infiltrer des wallets opérés à partir de pays qui ne sont pas sanctionnés par les Américains. Comme les wallets génèrent des clés publiques et privées à des fins de sécurité et de confidentialité, les Nord-Coréens pourraient très bien ouvrir un wallet en Russie et puis effectuer un transfert de monnaies digitales vers un nouveau wallet, cette fois-ci situé en Grèce.

À l’aide de ce processus ingénieux, Pyongyang aurait donc la possibilité d’effectuer du minage de cryptomonnaie (comme lorsqu’on mine des Bitcoins par exemple) et d’échanger les coins à partir de wallets européens. Les devises digitales pourraient ensuite être échangées contre du Bitcoin, et ces BTC pourraient alors être envoyés à plusieurs adresses Bitcoin différentes.

La Corée du Nord aurait ensuite la possibilité de vendre les BTC contre d’autres monnaies digitales comme le Litecoin (LTC) ou le Ripple (XRP).

Enfin, ces altcoins pourraient être échangés sans problème contre du dollar américain.

Stockez votre cryptomonnaie en lieux sécurisés

La république communiste aurait pour intention d’échanger son coin national sur des plateformes d’échange mondiales et pourrait donc détourner et blanchir des sommes provenant d’activités terroristes. Ainsi, nous vous informons que les États-Unis pourraient très bien décider de saisir les fonds sur un échange effectuant du blanchiment d’argent. Ce fut d’ailleurs le cas pour BTC-e en juillet 2017 et les détenteurs ont dû attendre avant d’être remboursés.

Si vous voulez éviter une telle situation, nous vous recommandons fortement de vous munir des meilleurs wallets Bitcoin afin d’éviter que vos BTC ne se retrouvent sur un outil en ligne qui pourrait attirer les foudres de la communauté internationale, ou encore mieux d’utiliser eToro qui ne nécessite pas d’avoir de wallet dédié.

Pour débutants Fiabilité Acheter avec... Note Vister
easy
 A+
9.95 Visiter Site Lire notre avis

Laisser un commentaire

avatar

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.