Vous pourriez utiliser vos Bitcoins dans 30 grandes enseignes en 2020

Mise à Jour:

D’après une annonce faite par l’éditeur de solutions logicielles de paiement Global P.O.S. lors de la Paris Retail Week, 30 grandes enseignes pourraient proposer une solution de crypto-paiement en 2020. Ainsi, vous pourriez utiliser vos Bitcoins (BTC) dans plus de 25 000 boutiques en France dès l’année prochaine. 

« Si dans un premier temps le service que nous proposons ne permettra de dépenser que des Bitcoins, notre objectif est d’ouvrir notre solution à d’autre crypto-monnaies dans le futur » a déclaré le fondateur de Global P.O.S., Stéphane Djiane

asiandelight / Shutterstock.com

Pour utiliser vos Bitcoins, il faut encore que les négociations aboutissent à un accord avec les entreprises concernées

Actuellement, l’entreprise de solutions de paiements française souhaite ajouter une fonctionnalité à sa solution de paiement Easy2Play. Ainsi, l’option EasyWallet pourrait vous permettre d’utiliser vos Bitcoins dans les enseignes qui accepteront ce moyen de paiement. 

En effet, il faudra d’abord déposer vos crypto-devises dans le portefeuille EasyWallet. Ensuite, vous allez utiliser des QR Codes pour payer vos achats. L’enseigne devrait recevoir l’équivalent des euros dans un délai de 72 heures. En effet, les entreprises reçoivent directement les montants convertis en euros pour que soit plus simple pour elles au niveau comptable et fiscal. Deskcoin et Savitar devraient être les deux entreprises en charge de la conversion des crypto-devises en euros.

« Nous garantissons la valeur de paiement. Si le jour de la transaction, le consommateur a payé pour l’équivalent de 55 euros, mais que le cours du Bitcoin a baissé de 20 % deux jours après, le marchand recevra tout de même 55 euros. Il n’y aura pas de montant minimum. Cependant, il y aura un montant maximum de 1 000 euros (pour l’instant) » expliquait Stéphane Djiane.

Lorsque Global P.O.S. déclare que « 25 000 points de vente pourront désormais accepter les paiements en crypto-monnaies », l’entreprise fait référence à ses clients. Ainsi, bien que cette nouvelle solution technologique soit à leur disposition, ce sont les enseignes qui décideront d’accepter (ou non) ce nouveau moyen de payment. On compte parmi ces enseignes de grands noms comme Boulanger, Conforama, Cultura, Décathlon, Foot Locker, Intersport, Maison du Monde ou Sephora.

3Dsculptor / Shutterstock.com

Une évolution technologique qui devrait soutenir l’utilisation des crypto-devises en France et qui se développe dans le cadre de la loi PACTE

Utiliser vos Bitcoins dans ces enseignes pourrait être un grand pas vers une adoption plus généralisée des crypto-monnaies en France. Notamment car le développement de cette nouvelle solution de paiement se fait en respectant le cadre fixé pour les prestataires de services sur actifs numériques (PSAN) de la loi Pacte (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises). 

« La solution développée par Global POS et ses partenaires s’inscrit dans le cadre légal défini par la France pour la loi Pacte » déclare la société. « C’est une étape symbolique importante dans l’évolution des moyens de paiement en France. Cependant, plus qu’un symbole, ce que nous apportons à 25 000 points de vente, c’est la possibilité de rentrer sans risque dans l’univers de l’économie 3.0. » déclarait Stéphane Djiane.

Qu’en pensez-vous ? Combien d’enseignes vont accepter de proposer ce crypto-paiement ? En l’adoptant, les clients de Global P.O.S. vont-ils vraiment soutenir l’utilisation des crypto-monnaies en France ?

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.