Home > Un sénateur du Nebraska fait pression pour un projet de loi favorable à la cryptomonnaie

Un sénateur du Nebraska fait pression pour un projet de loi favorable à la cryptomonnaie

Le prochain plan d’action de Flood est de faire pression pour des projets de loi visant à faire de son district un hub FinTech

Le sénateur de l’État du Nebraska Mike Flood, qui a prêté serment au début du mois, a présenté la loi sur les transactions d’actifs numériques et adopté la loi sur l’innovation financière du Nebraska à la 107e législature de l’État. Cette loi, qui est favorable à la cryptomonnaie, définit des lignes directrices pour permettre aux banques d’État de proposer la conservation d’actifs numériques.

Ces projets de loi, s’ils sont adoptés par le corps législatif, pourraient jeter les bases du développement du Nebraska en tant que prochain refuge réglementaire pour les entreprises de FinTech aux États-Unis et attirer les innovateurs de l’étranger.

Flood propose également la création d’institutions financières traitant des actifs numériques dont « la charte, le fonctionnement, la supervision et la réglementation » sont déterminés par l’État. Il fait valoir, par le biais des projets de loi proposés, que ces mesures donneraient aux tribunaux locaux la compétence pour entendre les réclamations en droit et en équité relatives aux actifs numériques.

La législation proposée devrait maintenant être soumise à l’examen d’un comité avant d’être présentée au corps législatif de l’État.

Le second projet de loi explique que l’innovation rapide de la technologie blockchain et des registres numériques, y compris l’utilisation croissante de la monnaie virtuelle et d’autres actifs numériques, a eu pour conséquence que de nombreux innovateurs et consommateurs n’ont pas pu accéder à des services bancaires sûrs et fiables. Il ajoute que cela a entravé le développement de services et de produits blockchain sur le marché.

« De nombreuses institutions financières du Nebraska et des États-Unis [refusent] de fournir des services bancaires aux innovateurs et aux clients blockchain et [refusent] également d’accepter des dépôts en devises américaines provenant de la vente de monnaie virtuelle ou d’autres actifs numériques », explique le projet de loi.

Le sénateur Flood, qui a été le président de l’Assemblée législative du Nebraska jusqu’en 2013, a déclaré que son prochain plan d’action était de faire pression pour des projets de loi visant à faire de son district un centre FinTech. Il a également décrit le marché de la cryptomonnaie comme une « grande opportunité » pour le Nebraska lors d’une réunion de la commission des affaires gouvernementales de la chambre de commerce de Norfolk mercredi dernier.

« C’est l’avenir », a déclaré Flood. « Etre à la pointe de la [cryptomonnaie], je pense que c’est bon pour nous. Nous devons être un leader dans le domaine de FinTech. Nous, à Norfolk, avons autant le droit d’accéder à ce nouveau marché que n’importe quel autre endroit en Amérique », a-t-il expliqué.

Actuellement, une loi de juillet 2020 du Bureau du contrôleur de la monnaie permet aux banques fédérales d’assurer la garde de cryptomonnaies. En cas de succès, l’initiative du sénateur Flood étendra cet avantage à toutes les banques à charte de l’État du Nebraska.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.