Le Testnet Görli, bientôt une réalité pour Ethereum

Mise à Jour:

Alors que les investisseurs pleurent, les développeurs s’activent pour rendre leur blockchain de prédilection toujours plus performante et universelle. Le testnet Görli devrait bientôt être disponible pour Ethereum et offrira un vrai plus aux développeurs.

logo du réseau Ethereum - nouveau testnet Gorli
Un réseau comme Ethereum doit constamment se développer pour conserver son leadership.

Importance des testnets pour les blockchains

Les testnets font partie intégrante du développement sur la blockchain. Ce sont un peu les terrains d’entraînement des développeurs. Que ce soit pour un changement du code de la blockchain ou pour tester des nouvelles applications décentralisées (les dApps), les testnets sont indispensables. En effet, c’est lors des essais grandeur nature que des bugs ou des faiblesses éventuelles peuvent être détectées et solutionnées.

Une fois qu’une dApp a fait ses armes sur un testnet, elle est ensuite lancée officiellement sur le mainnet, soit le réseau accessible à tous et décentralisé. Les testnets sont généralement centralisés avec un réseau qui ne compte que quelques nœuds.

Développement de Görli

Le projet du testnet Görli a été ébauché lors de l’hackathon Ethereum de Berlin début septembre et a d’ailleurs remporté l’événement. L’équipe à l’origine du concept se composait d’Afri Schoedon du client Parity (co-fondé par Gavin Wood, lui-même co-fondateur d’Ethereum) et de ChainSafe Systems.

 

L’objectif était de créer un testnet plus fiable et universel que les testnets existants. Deux mois plus tard, le testnet Görli est encore en phase de développement mais sa version beta a bel et bien été lancée. Le projet est néanmoins toujours en cours de test préliminaire. On teste le testnet donc.

Jusqu’à présent, plusieurs testnets existent pour Ethereum mais Görli est le premier du genre. Il a pour vocation d’être compatible avec différents clients et différents langages informatiques. Nous vous épargnerons les spécificités techniques qui sont complexes pour les non-initiés. Il faudra cependant évaluer à l’avenir si ce genre de fonctionnalité apporte un plus par rapport à d’autres réseaux concurrents comme Ethereum Classic (ETC), EOS (EOS) ou NEO (NEO).

Consensus Proof of Authority

Le testnet Görli est basé sur un système de consensus Proof of Authority (Preuve d’autorité ou PoA). Il s’agit d’un protocole différent du classique Proof of Work (PoW) utilisé par Bitcoin notamment. Miner des Bitcoins ou d’autres cryptomonnaies tombe d’ailleurs petit à petit en désuétude. Cela a perdu en rentabilité avec le temps et le caractère énergivore du protocole PoW est fortement décrié.

Ethereum est d’ailleurs en cours de transition afin de changer son modèle de validation vers un modèle Proof of Stake (PoS). Cette transition est connue sous le nom de projet Casper et a été initiée par Vitalik Buterin il y a plus d’un an déjà. Néanmoins, le processus est long et compliqué. Beaucoup d’altcoins utilisent déjà un modèle PoS ou une variante. C’est le cas de Ripple (XRP) et Stellar Lumens (XLM) entre autres.

Le mode de validation PoA  est quant à lui encore peu connu du grand public et peut être considéré comme une variante sophistiquée du PoS classique. Il vise à pondérer l’intérêt réel des validateurs et repose donc sur l’identification de ces derniers. Le modèle PoA implique un caractère plus centralisé du fait de l’identification des validateurs mais est idéal pour des testnets. Kovan et Rinkeby, deux autres testnets d’Ethereum, l’utilisent également et c’est d’ailleurs Gavin Wood, cité plus haut, qui a formalisé ce type de protocole.

Et les investisseurs ?

Acheter des cryptomonnaies demande à la fois des connaissances basiques des aspects financiers mais également une volonté d’appréhender la technologie blockchain et certaines spécificités du code et du programme. Il est cependant difficile pour un investisseur qui achète du Bitcoin ou qui achète de l’Ethereum de pouvoir juger de la qualité du code source.

Fin novembre, le cours de l’Ethereum a fortement baissé à l’image du prix du Bitcoin. Si l’investisseur potentiel estime que la plateforme ETH a un avenir prometteur dans le domaine des dApps, c’est probablement le bon moment pour investir. Soyez prudent cependant et pensez à diversifier votre portefeuille car le marché des altcoins peut parfois défier toute logique et en surprendre plus d’un.

Il faudra également prendre en compte tous les paramètres avant de se décider, y compris la concurrence grandissante et les aspects techniques liés notamment à la scalabilité.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.