Home > Quelles sont les villes qui recherchent le plus « Bitcoin » sur Google ?

Quelles sont les villes qui recherchent le plus « Bitcoin » sur Google ?


Actuellement, le cours du Bitcoin (BTC) est en baisse pour le troisième jour consécutif d’après les données de la plateforme d’échange Bitfinex. Cependant, les recherches Google sur le terme « Bitcoin » ont été en hausse la semaine dernière. Elles ont d’ailleurs atteint un nouveau record en plus d’un an.  

Popularité du terme de recherche Bitcoin d’après Google Trends

La fréquence de recherche du mot-clé « Bitcoin » sur le moteur de recherche Google est un indicateur de la popularité de la première crypto-devise. Quoi de plus naturel lorsque le marché des crypto-devises monte fortement. Ainsi, depuis la hausse observable du 10 juin 2019, les recherches sur Google autour du Bitcoin se sont intensifiées.

En effet, entre le 10 juin et le 26 juin, les prix du Bitcoin (BTC) sont passés de 7 513 $ au plus bas à 13 764 $ au plus haut. Cette hausse de plus de plus de 6 251 $ en près de deux semaines a donc fortement intéressé le public. 

Quelles sont les villes qui recherchent « Bitcoin » sur Google le plus ?

Entre le 23 et le 29 juin 2019, l’intérêt de la population par rapport au terme Bitcoin est le plus fort dans les 5 villes suivantes : Lagos, San Francisco, Los Angelos, San Diego et Toronto.

Recherche Bitcoin par ville d’après Google Trends

Le top 5 des régions s’intéressant le plus au Bitcoin sont le Nigéria, l’Afrique du Sud, le Ghana, Saint-Hélène et les Pays-Bas.

Recherche Bitcoin par pays d’après Google Trends

Pourquoi Lagos est-elle la ville regroupant le plus de recherches autour du recherchent « Bitcoin » sur Google ?

Aujourd’hui parmi les 10 plus grandes villes du monde, Lagos est passée d’une petite ville côtière dans les années 60 à l’une des mégalopoles les plus peuplées du Nigéria. Ce pays est aussi une région où la hausse des prix (aussi nommée inflation) est importante.

D’après les données de la banque centrale du Nigéria, le taux d’inflation annuel au Nigeria a atteint 11,40 % en mai 2019. Comme le souligne le tableau ci-dessous, l’inflation n’a fait qu’augmenter depuis le mois de mars.

Bien que les crypto-devises soient considérées comme une classe d’actif volatile et risquée, le Bitcoin est parfois considéré comme une valeur sûre ou refuge dans laquelle investir en cas de forte hausse des prix ou face à la rareté de certaines devises. Ainsi, il est préférable pour la population nigérienne de conserver ses économies dans une monnaie autre que la devise locale qui leur fait perdre du pouvoir d’achat à cause de l’inflation.

Inflation au Nigéria – Données de la Banque Centrale du Nigéria

Comme l’expliquait l’économiste vénézuélien Carlos Hernández dans le New York Times, les crypto-monnaies comme le Bitcoin (BTC) sont ultra-importantes dans les économies fragilisées par une forte inflation, une instabilité politique ou une crise économique. « Je garde tout mon argent en Bitcoins. Le garder en bolivar serait un suicide financier » a-t-il déclaré.

Le Bitcoin est également considéré comme un outil de liberté pour la partie de la population nigérienne qui ne peut accéder aux services bancaires traditionnels (comptes bancaires, prêts, etc). Ainsi, il est davantage possible pour la population de reprendre le contrôle de ses finances (voire de leurs vies face à des régimes oppressifs ou autoritaires). 

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.