Prix du Bitcoin : Quelle est l’influence de Donald Trump ?

Mise à Jour:

Le président des États-Unis a récemment partagé son avis concernant les crypto-devises sur Twitter. Il dit ne pas être « fan » du Bitcoin. Il ne considère pas les devises digitales comme des monnaies, dont les prix sont « très volatiles », sans parler du fait que ces crypto-devises ne sont basées que sur « du vide ». 

Steven Mnuchin, secrétaire au Trésor des États-Unis, partage d’ailleurs certains avis de Donald Trump concernant les crypto-devises. Particulièrement en ce qui concerne leur utilisation pour financer des activités illégales, ce qui pourrait faire de ces devises un problème de sécurité nationale. 

« Des crypto-devises comme le Bitcoin ont été exploitées pour soutenir des milliards de dollars d’activités illicites, comme la cybercriminalité, l’évasion fiscale, l’extorsion, les randomwares, les drogues illicites, la traite des personnes…Il s’agit effectivement d’un problème de sécurité nationale ».

Depuis ces commentaires, les investisseurs se demandent le pouvoir de Donald Trump sur les devises numériques. Peut-il vraiment interdire les opérations sur le Bitcoin (BTC) et les altcoins aux États-Unis ?

De Natali_ Mis/shutterstock.com

Trump pourrait (théoriquement) interdire le Bitcoin

D’après l’économiste et trader Alex Krueger, spécialisé dans les crypto-devises, le président des États-Unis pourrait théoriquement avoir le pouvoir d’interdir les transactions sur le Bitcoin ou autres crypto-devises. Pour cela, il pourrait par exemple interdire aux banques de fournir des services aux plateformes d’échange pour réduire la liquidité. 

Pour interdire totalement et légalement le Bitcoin, cette interdiction devrait se transformer en loi, ce qui est beaucoup moins probable d’après Alex Krueger. En effet, Trump devrait dans ce cas convaincre la Congrès de la nécessité d’interdire le Bitcoin. 

Les conséquences des commentaires de Trump sur le marché des crypto-devises

Bien que le marché n’ait pas particulièrement réagi immédiatement aux annonces de Trump sur le Bitcoin ou la monnaie de Facebook, le prix du Bitcoin a connu de fortes baisses ce week-end et en ce début de semaine. Le cours du Bitcoin a perdu 3,66 % samedi et 10,42 % dimanche d’après les données de la plateforme Coinbase.

BTCUSD – Graphique Journalier – Coinbase

Après avoir formé une sorte de double sommets autour de la résistance des 12 755 $, les prix du Bitcoin ont fortement baissé pour aller toucher 9 857 $ au plus bas hier. Actuellement, les prix du Bitcoin évoluent en baisse avec un RSI proche de la zone neutre des 50 autour des 10 700 $. 

La continuation de cette baisse en direction du support situé à 9 679 $ n’est pas inquiétante selon Thomas Lee, cofondateur de Fundstrat Global Advisers. Ce pull back serait même « sain » d’après un de ses tweets du week-end. 

Thomas Lee aurait suggéré fin juin que la volatilité des prix du Bitcoin offrait une approche à long terme plus appropriée pour la plupart des traders. Pour le PDG de la plateforme Binance (Changpeng Zhao), il n’y a pas de doute : la récente reprise des cours du Bitcoin serait principalement tirée par les investisseurs particuliers.

Si vous souhaitez investir dans le Bitcoin ou dans d’autres crypto-devises pour profiter des variations de prix sur le court-terme, n’hésitez pas à utiliser un courtier offrant des produits dérivés comme les CFD (Contrats Pour la Différence). Ces instruments ne vous permettent pas de détenir les jetons mais de parier sur la hausse ou sur la baisse de leurs prix.

Parmi les plus courtiers les plus populaires, nous vous proposons les suivants :

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.