Pour le président de Forbes, le Bitcoin est utilisé pour lutter contre les gouvernements autoritaires

Mise à Jour:

Alors que le taux de dominance du Bitcoin baisse depuis le pic du 9 septembre, certains analystes s’attendent à ce que la saison des altcoins arrive. Mais le Bitcoin reste toujours l’un des crypto-actifs les plus populaires, particulièrement dans les pays en difficulté économique ou devant subir les effets de gouvernements autoritaires comme le Venezuela ou Hong-Kong.

Pour un de ses podcasts, Cathie Wood d’Ark Invest avait invité Steve Forbes pour discuter des marchés et de l’évolution des médias. Lorsque la fiabilité des crypto-devises a été mentionnée, le gérant des médias Forbes a répondu que le Bitcoin pourrait s’apparenter à un outil de lutte contre les gouvernements corrompus.

De 3Dsculptor/shutterstock.com

Ce n’est pas le premier invité d’Ark Invest à faire de tels commentaires

Elon Musk a aussi été un invité du podcast d’Ark Invest. Il aurait expliqué que les crypto-devises avaient un rôle important. Contrer le contrôle des devises dans des pays où les habitants peuvent être opprimés par le gouvernement est l’un de ses rôles.

Le Bitcoin peut aussi être utilisé pour contrer l’inflation 

Comme nous l’expliquions dans notre article Bitcoin : crypto-monnaie recherchée dans les économies qui s’effondrent, « les crypto-monnaies au Venezuela sont devenues un moyen d’éviter l’hyperinflation qui affecte le Bolivar, la monnaie locale. Le taux d’inflation quotidien est d’environ 3,5 % [en février 2019]. Le taux d’inflation annuel a atteint près de 1,7 million de pourcent en 2018 ».

Le Bitcoin apparait donc comme un outil de liberté. Il peut contrer les contrôles de changes, mais aussi les gouvernements oppressifs voire agressifs et l’hyper-inflation comme au Venezuela. 

Le Venezuela, nouvel eldorado pour l’adoption du Bitcoin 

Selon les données de LocalBitcoins, les Vénézuéliens auraient acheté pour plus de 250 millions de dollars de BTC en 2019. Il existe donc de nombreuses opportunités de monétiser cette tendance.  

Ainsi, nous apprenions il y a quelques jours qu’un distributeur de Bitcoins (BTC) et de Dash (DASH) avait été installé à Caracas grâce à une alliance entre la bourse d’échange vénézuélienne (Veinte) et Criptotraki.

Cette nouvelle machine de crypto-monnaies dans l’enseigne de grands magasins Traki situé dans le centre commercial « El Recreo » n’accepte que les dollars américains en cash. Elle ne permet d’ailleurs pour le moment que d’acheter des BTC et des DASH.

stockphoto-graf / Shutterstock.com

Pour Maiker Gómez, président de Criptotraki, c’est un pas de plus vers l’adoption des crypto-devises au Venezuela

« C’est une étape gigantesque, parce que c’est un processus beaucoup plus rapide pour acquérir des jetons ici au Venezuela. Ils peuvent être une garantie précieuse contre la dévaluation de la devise vénézuélienne et vous pouvez aussi l’utiliser comme moyen de paiement » expliquait Maiker Gómez.

Que pensez-vous du rôle du Bitcoin dans ces économiques ?

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.