Percée de Dash en Amérique latine : CoinCola liste maintenant l’altcoin

Mise à Jour:

La plateforme d’échange hongkongaise CoinCola a annoncé début octobre 2018 le lancement des échanges en Dash (DASH) pour ses utilisateurs vénézuéliens. Ce n’est pas la première percée en Amérique Latine pour Dash, qui compte bien apporter à ces pays traversés par des crises économiques d’ampleur une alternative économique viable. L’altcoin parviendra-t-il à devenir la cryptomonnaie du peuple et à poursuivre sa politique d’expansion ?

 

Dash tisse de plus en plus de liens avec l’Amérique Latine

CoinCola, une plateforme OTC d’Amérique Latine

CoinCola est une plateforme d’échange d’actifs « over the counter » (de gré à gré) basée à Hong Kong. Elle permet aux utilisateurs d’acheter du Dash et d’autres cryptomonnaies et de les vendre librement. Le Dash rejoint une courte liste de cryptodevises disponibles sur le site, qui propose déjà les achats de Litecoin (LTC), les achats d’Ethereum (ETH), de Bitcoin Cash (BCH) ainsi que de Bitcoin (BTC).

L’entreprise a également annoncé qu’elle offrirait des frais à 0 % pour le Dash jusqu’au 31 octobre 2018. Cette initiative devrait permettre aux habitants du Venezuela d’avoir accès plus facilement à cette méthode de paiement alternative, tout en faisant connaître la plateforme.

La percée des cryptomonnaies sur le continent

Les pays d’Amérique Latine, dont l’Argentine et le Venezuela, sont ouverts aux cryptomonnaies. Pour le Venezuela, c’est plutôt une question de nécessité : le pays vit la pire crise économique de son histoire. De nombreux habitants se tournent donc vers les altcoins par besoin. Il est devenu difficile de miner du Bitcoin, ce sont donc des monnaies alternatives qui suscitent le plus d’intérêt.

Pour le CEO de Dash Core Group Ryan Taylor, cette percée est une évidence : « L’adoption de Dash en Amérique latine s’est accélérée ces derniers mois, et cela devrait s’amplifier avec notre listing sur CoinCola […]. Les utilisateurs de Dash de la région bénéficient continuellement d’une alternative valide aux monnaies fiduciaires, ce partenariat leur permettra donc de progresser davantage vers l’économie globale. »

Dash avait déjà lancé en août 2018 une plateforme mobile de paiement

Dash poursuit son offensive

Cette nouvelle n’est que la dernière d’une longue série de mesures de Dash destinées à envahir ces pays. En août, l’altcoin avait déjà proposé un système de paiement mobile innovant, en partenariat avec Kripto Mobile. Plus récemment, Dash avait aussi lancé des programmes pour investir les écoles locales, comme Dash Youth ou Dash Venezuela, qui permettent à des écoliers de se former aux technologies de la blockchain et des registres distribués.

L’altcoin prend ainsi à contrepied le Ripple (XRP)et le NEO (NEO), à l’heure où les cours des cryptomonnaies flanchent. En choisissant de s’implanter dans des pays en développement plutôt que de séduire les grandes banques, Dash s’offre plus de marge de manœuvre. Et la stratégie semble payante : le prix du Dash a fait une percée remarquée à plus de 200 dollars à la fin du mois de septembre. Certains estiment même que le prix atteindra 500 dollars en 2019, une aubaine pour les investisseurs !

Pour acheter du Dash rapidement, rendez-vous sur le site de notre broker favori eToro.

[text-blocks id= »888″]

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.