NEO hébergea des noms de domaine

Mise à Jour: octobre 24, 2018

La monnaie cryptographie NEO (NEO) baptisée « l’Ethereum (ETH) de la Chine » a pris la décision d’offrir un nouveau service. En effet, depuis le 9 octobre dernier, il est dorénavant possible de sélectionner un nom de domaine terminant par « .neo ».

Le produit offert aux utilisateurs

Depuis le 9 octobre dernier, il est possible de se procurer un nom de domaine « .neo ».

Neo Name Service (NNS) a été conçu par NewEconoLab (NEL), un groupe de programmeurs chinois travaillant sur des projets open source faisant appel à la technologie de NEO, un rival de la blockchain du Bitcoin.

Le NNS n’est pas la première création de l’équipe de NEL. En effet, cette organisation a déjà développé plusieurs wallets de cryptomonnaie, un navigateur, des jeux accessibles à partir de la blockchain et un logiciel permettant aux programmeurs de concevoir leurs propres dApps à l’aide de NEO, une crypto disponible sur eToro.

Le nouveau service permettra aux détenteurs des noms de domaine « .neo » de créer leurs wallets personnalisés, des adresses de smart contracts, des adresses courriel et des sites Internet. Enfin, nous vous informons que le NNS est par ailleurs le concurrent direct de l’Ethereum Name Service (ENS), un projet similaire ayant été développé à partir de la blockchain de l’Ethereum

Un modèle de vente aux enchères

L’organisation NewEconoLab a décidé d’introduire un modèle de vente aux enchères sur la plateforme NNS

Les noms de domaine sont vendus à l’aide d’un système de ventes aux enchères s’échelonnant sur une période de deux semaines. Pour placer une mise, les utilisateurs doivent d’abord acheter du GAS (GAS), le token qui récompense les mineurs effectuant la résolution mathématique des transactions faites en NEO, un processus semblable au minage de Bitcoin.

L’équipe à la tête de NewEconoLab a dû réfléchir à une stratégie pour inciter les individus à choisir leur service plutôt que de faire appel à ceux offerts par d’autres entreprises. Cela dit, le participant remportant le nom de domaine convoité se voit donc accorder un token NNS en contrepartie de chaque coin GAS déposé au moment où il a placé son enchère.

Plus de 2000 noms de domaines ont été mis en vente dans les six premières heures suivant le lancement de NNS. Bien que certaines mises initiales n’ont pas dépassé 0,60 $, certains bids se sont élevés jusqu’à 600 $. Enfin, NNS prévoit de lancer une application mobile dans les prochains mois pour offrir une interface plus facile d’accès aux utilisateurs.

Pour l’instant, il n’est pas possible de miser avec des jetons NNS, la monnaie virtuelle sous-jacente à la plateforme de Neo Name Service. Toute transaction doit donc s’effectuer en GAS, mais il sera de possible de payer avec des NNS coins une fois que les noms de domaine seront couramment achetés et vendus sur la plateforme.

Enfin, les tokens NNS accorderont certains privilèges à leurs détenteurs, comme celui de voter et de recevoir des dividendes. Pour le moment, les personnes intéressées à recourir à ce service peuvent donc acheter du NEO, ce qui leur permettra de générer du GAS, pourvu que leurs coins virtuels soient stockés sur un wallet NEO.

Laisser un commentaire

avatar

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans
juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés
par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à
protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable.
Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons.
sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.