Home > NEO gagne du terrain sur le continent sud-américain

NEO gagne du terrain sur le continent sud-américain

Benson Toti

La cryptomonnaie Neo (NEO) s’intéresse particulièrement à l’Amérique latine et aux Caraïbes. Depuis le début de l’année 2018, l’équipe de cette devise digitale a participé à une demi-douzaine d’événements sur le continent sud-américain.

À l’instar de Dash (DASH) qui a réalisé une percée en Amérique latine, cette initiative a permis à NEO de réunir NeoResearch et AmazoNeo, deux groupes qui assureront la pérennité de cette crypto au sein de la communauté hispanophone.

NeoResearch assure la communication entre différentes organisations

NeoResearch est un groupe de recherche scientifique étudiant la blockchain qui assure les communications entre City of Zion (CoZ), NEO Global Development (NGD) et NewEconoLabs (NEL), différentes organisations contribuant au succès de NEO. Notamment, NEL a lancé récemment le Neo Name Service (NNS), une plateforme qui permet d’héberger des noms de domaine NEO.

À l’origine, NeoResearch a été fondé pour développer la plateforme SciChain, une interface qui permet plus de transparence dans le processus de révision réalisée par la communauté scientifique. En cours de route, l’équipe de NeoResearch a dû faire face à un problème, car NEO ne pouvait être compilé que sur Windows, ce qui réduisait considérablement l’utilité de la plateforme.

NeoResearch a eu la brillante idée de créer le NeoCompiler Eco, un compilateur de données à la fois compatible avec NEO et le système d’exploitation Linux. Cet outil est accessible en ligne et peut même être téléchargé sur les appareils Android. Ainsi, il est dorénavant beaucoup plus facile de concevoir et de tester des smart contracts développés sur la blockchain du NEO, un concurrent de l’Ethereum (ETH).

Le groupe de recherche veut inciter la population de l’Amérique latine à acheter du Neo. Pour y parvenir, l’équipe de NeoResearch participe à de nombreux d’événements locaux, comme le Blockchain Summit Latam, une conférence destinée à promouvoir la blockchain sur le continent sud-américain.

AmazoNeo veut transformer la société à l’aide de la blockchain

AmazoNeo veut collaborer avec le secteur public et le secteur privé pour démocratiser le NEO

Inspiré par des valeurs communautaires, AmazoNeo a l’intention d’impacter la société à l’aide d’une approche interdisciplinaire. Le groupe veut conclure de nouveaux partenariats avec des incubateurs, des accélérateurs, des laboratoires et des instituts de recherche. De même, AmazoNeo veut collaborer avec le secteur public et les entreprises dans le but de les convaincre de faire appel à la blockchain du NEO plutôt de choisir d’autres technologies, comme la blockchain du Bitcoin (BTC).

Enfin, le groupe veut sélectionner des membres faisant partie de 20 pays d’Amérique latine pour mener ses projets à terme. AmazoNeo introduira un modèle de gouvernance qui récompensera les participants selon les efforts fournis, tout comme l’Ethereum Foundation qui vient d’accorder 3 millions USD à des projets innovateurs. Les premières élections devraient avoir lieu d’ici la fin de l’année 2018 et les membres élus devraient entrer en fonction en 2019.

À l’heure actuelle, le prix du NEO est d’environ 16,50$. Du 14 octobre jusqu’au 6 novembre 2018, son cours a oscillé entre 18,86$ et 14,70$.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.