LocalBitcoins durcit sa politique KYC

Mise à Jour:

Après avoir annulé la possibilité d’échanger des Bitcoins (BTC) contre du cash plus tôt cette année, LocalBitcoins durcit sa politique de KYC (Know Your Client). Ces changements pourraient entraver la confidentialité des identités des utilisateurs et leurs anonymats.

Cependant, LocalBitcoins est une entreprise sous la supervisions de la FSA finlandaise. Elle doit donc suivre  « The Act on virtual currency providers ». Conformément à la loi, l’Autorité de surveillance financière (FIN-FSA) sera l’autorité d’enregistrement et de surveillance des fournisseurs de monnaie virtuelle.

Il est donc nécessaire que LocalBitcoins respecte certaines normes lorsqu’elle vérifie l’identité de ses utilisateurs. C’est ainsi qu’elle participe à la lutte contre le blanchiment d’argent ou le financement du terrorisme.

dennizn / Shutterstock.com

LocalBitcoins lance un nouveau système de vérification

Ce nouveau processus introduit 4 niveaux différents de comptes : T0, T1, T2 et T3. En fonction des vérifications de résidence et d’identité fournies, la limite de transactions annuelle varie. 

Par exemple, si vous échangez 1 000 euros par année, vous allez devoir fournir votre nom complet, votre pays de résidence, votre e-mail et votre numéro de téléphone. C’est le compte T0.

Si vous souhaitez négocier au-delà de ce seuil (jusqu’à 20 000 euros), vous allez devoir fournir plus d’informations : votre adresse de résidence physique, une vérification de votre ID et des renseignements complets KYC. 

Vous devrez fournir une preuve de résidence et une vérification d’identité supplémentaire pour échanger 200 000 euros par année. 

Source : LocalBitcoins

Onfindo est l’entreprise  qui gère la vérification d’identité des clients de LocalBitcoins

D’après le communiqué de LocalBitcoins, la plateforme d’échange travaille avec le fournisseur de technologie de vérification d’identité Onfido.

Fondée en 2012, la start-up britannique vise principalement les FinTech qui doivent s’assurer que leurs clients utilisent leurs véritables identités profiter de leurs services. C’est ainsi qu’Onfido a développé une technologie pour analyser des pièces d’identité grâce à la reconnaissance faciale.

La solution de vérification d’identité en ligne de la société est donc adaptée aux entreprises qui cherchent à lutter contre la fraude et le blanchiment d’argent.

« Onfido vérifie l’authenticité de la pièce d’identité. Ensuite, elle analyse la ressemblance entre les deux photos. Enfin, elle recoupe les données d’identité avec les listes de surveillance internationales » explique la société.

« En s’appuyant sur l’intelligence artificielle, la technologie d’Onfido permet aux entreprises de contrôler automatiquement plus de 4 500 types de documents dans 192 pays. Elle peut aussi détecter systématiquement les anomalies et faire vérifier les cas particuliers par des experts humains » ajoute Onfindo.

Alors que LocalBitcoins était pionnier dans l’échange de Bitcoins entre particuliers depuis 2012, la situation a évolué. Avec la nouvelle loi contre le blanchiment d’argent en Finlande, LocalBitcoins a du appliquer un durcissement de ses procédures de KYC.

Bien sûr, il existe des alternatives pour acheter des Bitcoins (BTC) plus anonymement. Cependant, la situation de LocalBitcoins laisse présager de potentiels changements qui pourraient survenir sur d’autres plateformes. En effet, elles devront toutes s’adapter au développement des régulations nationales (et internationales) à un moment donné. 

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.