Home > L’Inde va interdire les crypto-actifs dans le cadre de discussions sur la roupie numérique

L’Inde va interdire les crypto-actifs dans le cadre de discussions sur la roupie numérique

Alors que le pays prévoit d’interdire à nouveau la cryptomonnaie, la RBI réfléchit à la possibilité d’une roupie numérique

Le gouvernement indien a annoncé son intention d’adopter une nouvelle législation visant à interdire toutes les cryptomonnaies privées dans le pays. L’annonce officielle de la chambre basse du parlement indien précise également que le projet de loi « Cryptocurrency and Regulation of Official Digital Currency Bill, 2021 » constituera le cadre du développement de la monnaie numérique de la banque centrale indienne.

Des rapports locaux suggèrent qu’il y a plus de 7 millions de personnes qui possèdent plus d’un milliard de dollars d’actifs numériques en Inde. Bien que la proposition indique que plusieurs exceptions à l’interdiction de la cryptomonnaie permettront l’innovation et la promotion de la technologie blockchain en Inde, la relation hostile de longue date du pays avec les monnaies numériques a suscité des inquiétudes chez les acteurs du secteur.

Bien que l’Inde soit l’un des pôles technologiques qui connaissent la plus forte croissance au monde, les autorités indiennes ont considéré avec suspicion les cryptomonnaies comme le Bitcoin. La Reserve Bank of India, la banque centrale du pays, a d’abord interdit les cryptomonnaies en 2018, interdisant à toutes les banques du pays de traiter avec les entreprises de cryptomonnaie. Cependant, cette interdiction a été jugée inconstitutionnelle et annulée par la Cour suprême en mars 2020.

La décision de la Cour suprême a été largement saluée par les investisseurs, les développeurs et les utilisateurs de cryptomonnaies du pays, alors que le volume des échanges de Bitcoin et d’autres devises numériques sur les bourses locales a commencé à augmenter à un rythme croissant.

Cependant, les rumeurs d’une nouvelle interdiction des cryptomonnaies en Inde n’ont émergé que cinq mois après la décision de la cour indienne. Money Control a indiqué que la RBI travaillait avec deux autres ministères pour préparer une nouvelle loi visant à interdire le commerce de la cryptographie, car les régulateurs sont sceptiques quant aux devises numériques et appréhendent les risques associés.

Il a également été dit que la nouvelle interdiction impliquerait un changement de législation pour éviter un autre revirement de la part des tribunaux indiens en la rendant juridiquement contraignante. Cette mesure devrait être proposée lors de la session budgétaire du Parlement qui a débuté le 30 janvier.

Le projet de loi proposé devrait en outre aborder la possibilité d’une roupie numérique. Dans un document intitulé « Brochure sur les systèmes de paiement » publié la semaine dernière, la RBI déclare : « Les innovations changent rapidement l’espace des paiements. Cela a amené les banques centrales du monde entier à examiner si elles pouvaient tirer parti de la technologie et émettre de la monnaie fiduciaire sous forme numérique ».

Elle poursuit : « La RBI explore la possibilité de déterminer s’il existe un besoin pour une version numérique de la monnaie fiduciaire et, le cas échéant, comment l’opérationnaliser ».

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.