Libra de Facebook : Un boost pour le Bitcoin ?

Mise à Jour:

Avec les récents scandales concernant des failles de sécurité qui ont permis à des entreprises d’accéder aux données personnelles des utilisateurs de Facebook à des fins politiques, ainsi que l’attentat terroriste néo-zélandais diffusé en direct sur le réseau social, l’entreprise a dû relever de nombreux défis depuis plus d’un an pour regagner la confiance des utilisateurs. 

C’est ainsi qu’elle s’est concentrée sur de nouvelles sources de revenus en diversifiant son offre avec la création d’un nouvel écosystème monétaire et financier : l’écosystème Libra. La crypto-devise du réseau social du même nom se veut meilleure que le Bitcoin et devrait devenir à terme une concurrente importante du dollar déclare l’entreprise. 

Banana Oil / Shutterstock.com

Libra devrait être disponible dès 2020 

La nouvelle crypto-devise de Facebook agit comme un stable coin, ce qui signifie qu’elle est beaucoup beaucoup moins volatile que les crypto-devises classiques comme le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH) ou le Ripple (XRP). Libra sera en effet adossée à des actifs peu volatiles dans les quatre devises fiat les plus importantes au monde : l’EUR, l’USD, le GBP et le JPY. 

Comme la majorité des crypto-devises, Libra sera développée à partir d’une gouvernance décentralisée comprenant idéalement une centaine de membres qui sont regroupés dans l’Association Libra située à Genève en Suisse. 

Actuellement, l’Association Libra compte 27 sociétés et Organisations Non Gouvernementales (ONG) appartenant à différents secteurs d’activités : domaine des paiements (MasterCard, Visa, PayPal), de la technologie (eBay, Facebook, Uber), des télécommunications (Iliad, Vodafone), de la blockchain (Coinbase, Anchorage), des ONG (Kiva, Women’s World Banking). 

Mmaxer / Shutterstock.com

Alors que le livre blanc de la crypto-monnaie de Facebook (Libra) vient d’être publié, de nombreux analystes et investisseurs se demandent l’impact que cette nouvelle devise virtuelle aura sur les autres crypto-monnaies.

Libra peut-elle devenir une monnaie supérieure aux devises fiat ? Va-t-elle à terme remplacer les autres crypto-devises ? Sera-t-elle au contraire bénéfique pour l’adoption des crypto-devises traditionnelles comme le Bitcoin ?

Il est difficile de savoir aujourd’hui quel sera l’impact réel de la crypto-devise de Facebook sur l’utilisation des devises fiat et des autres crypto-devises. La crypto-devise doit encore bénéficier des autorisations légales de nombreux régulateurs. Elle doit aussi expliquer clairement la façon dont les données des utilisateurs de Libra seront mieux protégées que les données des utilisateurs de Facebook.

La crypto-devise Libra pourrait tout de même avoir un impact positif sur les crypto-devises et apporter un boost au Bitcoin

D’abord, le lancement d’une devise virtuelle par Facebook confirme l’importance de la technologie de la blockchain et l’utilité (voire la nécessité) des crypto-devises dans notre monde actuel. Ainsi, cette reconnaissance pourrait servir de sorte d’approbation plus « officielle » pour la première crypto-devise (et toutes les autres). 

De la même façon, puisqu’une entreprise de plus de deux milliards d’utilisateurs s’intéressent aux cryptos avec des partenaires financiers de renommée mondiale comme PayPal, Visa et MasterCard, cela rend tout de suite le concept de la blockchain et des crypto-devises plus légitime. Ainsi, cela devrait attirer plus d’investisseurs et d’utilisateurs.

Production Perig / Shutterstock.com

Ensuite, cette nouvelle crypto-devise pourrait soutenir les chances qu’un ETF Bitcoin soit approuvé. En effet, puisqu’une entreprise mondiale comme Facebook entre en jeu dans le domaine des paiements internationaux via crypto-devises, elle va être soumise à une grande surveillance réglementaire, juridique et légale. 

Ainsi, il serait possible que le régulateur boursier américain, la Securities and Exchange Commission (SEC), soit plus cohérent, sérieux et constant dans son approche pour analyser les candidatures d’ETF Bitcoin.

L’approbation d’ETF sur Bitcoin devrait soutenir le prix de la plus importante crypto-devise car davantage d’investisseurs pourront accéder au marché des cryptos (investisseurs institutionnels). En effet, obtenir un cadre institutionnel pour la crypto-industrie permettrait de la rendre plus accessible à différents types d’investisseurs.

Enfin, les potentiels utilisateurs de Libra pourraient douter de la gestion de leurs informations et se tourner vers des crypto-devises dont la gouvernance est davantage décentralisée. Comme nous l’avons mentionné plus haut, Facebook a un passé controversé en ce qui concerne sa mauvaise protection des informations privées.

Ainsi, la suspicion que Libra et ses transactions seront toutes visibles par Mark Zuckerberg via Calibra ne joue pas en faveur de la crypto de Facebook. L’utilisation d’une monnaie exempte d’intérêts corporatifs comme le Bitcoin est donc une option plus attirante, ce qui pourrait soutenir son prix.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.