Home > L’Europe doit réglementer la crypto selon le gouverneur de la Banque de France

L’Europe doit réglementer la crypto selon le gouverneur de la Banque de France

Le gouverneur de la Banque de France estime que l’Europe doit rapidement réglementer le secteur des crypto-monnaies, sous peine de remettre en cause la souveraineté monétaire de la région.

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a souligné que l’Europe devait rapidement réglementer le marché des crypto-monnaies. Si elle ne le fait pas, les actifs digitaux pourraient remettre en cause sa souveraineté monétaire, a-t-il ajouté.

Le gouverneur a tenu ces propos lors d’une conférence financière organisée par Europlace à Paris plus tôt dans la journée. Il a averti que l’UE ne dispose que d’un ou deux ans pour établir un cadre réglementaire pour les crypto-monnaies. Si l’UE n’agit pas, cela pourrait conduire à l’érosion de la souveraineté monétaire de la région et potentiellement affaiblir l’euro.

Il a déclaré : « Je dois souligner ici l’urgence : nous n’avons plus beaucoup de temps, un ou deux ans. Tant sur les monnaies [digitales] que sur les paiements, nous devons, en Europe, agir aussi vite que possible. » Le gouverneur a exhorté l’UE à établir et à adopter un cadre réglementaire dans les mois à venir, car les crypto-monnaies prennent de l’importance sur les marchés régionaux.

Villeroy a souligné le fait que l’utilisation de l’argent liquide a chuté au cours des premiers mois de la pandémie. Si la tendance se poursuit, M. Villeroy a déclaré que cela pourrait conduire à la marginalisation de l’utilisation des monnaies fiduciaires.

Le gouverneur de la Banque de France s’est exprimé sur les risques posés par les crypto-monnaies. À de nombreuses reprises, il a évoqué les risques posés par les crypto-monnaies et les stablecoins pour le système financier, exhortant les régulateurs à faire quelque chose à ce sujet.

En septembre 2020, Villeroy a averti que les grandes entreprises technologiques développeraient des infrastructures financières et des systèmes monétaires privés et émettraient leurs propres stablecoins, ce qui pourrait affecter la souveraineté financière dans l’UE pendant des décennies.

Plusieurs pays mènent des recherches actives et développent des monnaies digitales de banque centrale (CBDC). Les CBDC permettraient aux banques centrales d’entrer sur le marché des monnaies digitales tout en maintenant leur souveraineté monétaire.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.