L’Ethereum continue sa progression

Mise à Jour:

L’Ethereum (ETH) fait partie des cryptomonnaies les plus reconnues sur le marché. Un programmeur travaillant sur l’Ethereum JavaScript Project (EthereumJS) s’est exprimé sur les avancées réalisées dans le cadre du projet. Par ailleurs, il a exposé sa vision sur l’évolution de Casper et du Sharding Protocol.

Les percées de l’Ethereum JavaScript Project

L’Ethereum travaille actuellement sur de nouveaux outils JavaScript.

Le programmeur Holger Drewes a indiqué que EthereumJS avait grandement progressé grâce à la contribution du capital intellectuel de concepteurs provenant de la communauté de l’ETH, une monnaie offerte sur eToro. D’ailleurs, celui-ci a déclaré que le travail accompli par ces développeurs avait permis de créer les infrastructures de base JavaScript.

Ce projet vise à produire des outils JavaScript qui pourront ensuite être ajoutés aux différentes composantes de l’écosystème de l’Ethereum, comme les interfaces de programmation (API) et les protocoles. Cela dit, l’objectif est de susciter l’intérêt des programmeurs, afin que ceux-ci développent de nouvelles applications à partir de la blockchain de l’ETH, comme les tokens collectionnables pour fans de baseball par exemple.

Pour arriver à atteindre cet objectif ambitieux, les programmeurs travaillant sur EthereumJS doivent concevoir une version Java de l’Ethereum Virtual Machine (EVM) et de Merkle Tree, un outil qui permet de structurer efficacement des regroupements énormes de données de manière sécurisée. Quant à l’EVM, il s’agit en réalité d’un écosystème sécurisé assurant l’exécution de smart contracts, lesquels sont par la suite répliqués sur chaque nœud du réseau de l’Ethereum.

Ensuite, Drewes a expliqué qu’une librairie virtuelle était en cours de conception pour permettre la sérialisation des données à l’échelle du réseau. Les programmeurs mettent l’accent sur l’EVM puisqu’il contient des outils très pratiques pour les développeurs, comme le Remix Integrated Development Environment (IDE) et Truffle.

Remix IDE fournit aux concepteurs une panoplie d’outils qui leur donne la possibilité d’accéder à la blockchain de l’Ethereum. Entre autres, Remix IDE permet le débogage de transactions problématiques. En ce qui concerne Truffle, il s’agit d’une gamme de logiciels offerte aux développeurs qui leur permet de créer des applications conçues pour acheter de l’Ethereum et ensuite tester leurs créations.

Un pas de plus vers l’Ethereum 2.0

Vitalik avait expliqué sa vision l’année dernière de ce qu’il envisageait pour le futur de l’Ethereum

Le Sharding Protocol et Casper seront utilisés par les programmeurs travaillant à partir de la blockchain de l’Ethereum pour créer ce qui a été baptisé « l’Ethereum 2.0 » par Vitalik Buterin, le cofondateur de cette cryptodevise. En 2017, celui-ci avait exposé au grand jour sa vision d’offrir une nouvelle version de l’ETH, laquelle serait plus évolutive et adaptable que sa forme actuelle. Par conséquent, ces deux projets, selon Drewes, feront partie des outils qui permettront à l’Ethereum de progresser technologiquement.

Holger Drewes a avancé que le projet était en cours et que Prysmatic Labs avait la responsabilité d’implanter Casper et le Sharding Protocol. Les programmeurs de Prysmatic Labs s’efforcent de concevoir des produits fonctionnels rapidement, car des concurrents d’Ethereum ont récemment entamé le lancement de nouveaux projets. En effet, nous vous rappelons que NEO hébergera des noms de domaine sur sa blockchain.

[text-blocks id= »888″]

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.