Home > Les utilisateurs de crypto critiquent la proposition de modification de la règle de voyage du FinCEN

Les utilisateurs de crypto critiquent la proposition de modification de la règle de voyage du FinCEN

Les utilisateurs américains de crypto ont critiqué la nouvelle proposition du FinCEN qui vise à réduire le seuil monétaire pour la collecte d’informations sur les transactions internationales  

Site web du FinCEN
Le FinCEN devrait clore la collecte des réponses du public cette semaine

La Réserve Fédérale américaine et le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) ont publié le mois dernier un avis de proposition visant à modifier une règle de longue date selon laquelle toutes les institutions financières des États-Unis sont tenues d’échanger des informations sur leurs clients pour toutes les transactions internationales supérieures à 3 000 dollars.

La proposition suggère d’abaisser ce seuil monétaire à 250 dollars et mentionne spécifiquement que le règlement est applicable aux « transactions impliquant des devises virtuelles convertibles et des actifs numériques ayant cours légal ». La proposition d’acquérir plus d’informations sur les transactions internationales de faible valeur a été fortement critiquée par les utilisateurs de la cryptomonnaie qui l’ont qualifiée d' »atteinte à la vie privée ».

La proposition, si elle est approuvée, exigerait que les plateformes d’échange de cryptomonnaie stockent un grand nombre d’informations personnelles des utilisateurs afin de se conformer aux changements. Comme la proposition a été ouverte aux commentaires du public, les utilisateurs ont fait valoir que la proposition est contraire à la nature fondamentale de la cryptomonnaie.

« Le but du Bitcoin est de rester décentralisé et non réglementé – en créant des règles, des lois et des règlements, vous allez à l’encontre de l’objectif de son utilisation », a déclaré un commentaire anonyme.

Fight for the Future, un groupe de défense des droits numériques basé dans le Massachusetts, est l’un des nombreux groupes de pression qui encouragent les citoyens américains à s’exprimer contre la nature « déraisonnable » de la proposition. Le groupe a affirmé avoir encouragé plus de 3000 personnes à soumettre des commentaires à la Fed et au FinCEN, demandant aux autorités réglementaires de « cesser de s’attaquer à la cryptomonnaie et à nos droits à la vie privée ».

Kyle Cribbins de Dallas a été l’un des utilisateurs qui a souligné qu’une telle loi serait un défi majeur pour les plateformes d’échange de crypto-monnaies en termes de sécurisation de grandes quantités de données personnelles. « En termes de biens numériques, les plateformes d’échange de crypto-monnaies ne sont pas tenus responsables de la même manière que les autres institutions financières, et ont un historique de mauvaise sécurité opérationnelle en ce qui concerne le stockage sécurisé des informations des clients », a-t-il dit.

« À l’heure où de nombreux pays et institutions font pression pour que l’on mette fin à l’utilisation de l’argent physique, il n’est pas du tout approprié d’augmenter les restrictions qui rendent plus difficiles les transactions et les transferts [de devises virtuelles convertibles] pour les Américains », a déclaré Grant Dever à propos de la règle proposée.

Le règlement proposé augmentera la charge des entrepreneurs et est contre-productif, a expliqué un utilisateur. L’Amérique doit être un pionnier dans l’adoption de technologies émergentes et de telles mesures restrictives ne feront que rendre le pays vulnérable aux avancées technologiques des nations rivales, a ajouté le commentaire. Les commentaires du public sur la règle proposée devraient être clos cette semaine, après quoi l’avenir de la proposition sera déterminé par les autorités réglementaires.

Écrit par Harshini Nag 

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.