Les investisseurs en Amérique du Nord s’entassent sur le Bitcoin

Mise à Jour:

L’Amérique du Nord a eu une part de 14,8 % dans les échanges de crypto-monnaies au cours des 12 derniers mois, explique le rapport

Image de Bitcoin sur un graphique financier
Les investisseurs nord-américains « favorisent de manière disproportionnée le Bitcoin » par rapport aux autres crypto-monnaies, selon le rapport

Les investisseurs institutionnels d’Amérique du Nord rattrapent leurs homologues européens et asiatiques en matière de transferts de gros volumes de crypto-monnaies – indique Chainalysis dans son dernier rapport.

L’article, publié hier, est un extrait du rapport Chainalysis 2020 Geography of Cryptocurrency Report, qui devrait être publié en septembre. Le rapport analyse plus de 30 crypto-monnaies différentes en fonction de divers facteurs, notamment le volume des transactions, le nombre de transferts et les lieux géographiques.

L’Amérique du Nord, a pris une part de 14,8 % dans l’ensemble des activités de crypto-monnaies au cours des 12 derniers mois, ce qui en fait la troisième région la plus active en termes de volume transféré sur la blockchain.

C’est l’Asie de l’Est qui a enregistré le plus d’activité, l’Europe occidentale arrivant tout près en deuxième position. En outre, le rapport a révélé que l’Amérique du Nord accueille une catégorie croissante d’investisseurs institutionnels qui effectuent des transferts de crypto-monnaies encore plus importants que ceux habituellement effectués par les traders professionnels.

Le rapport mentionne une enquête de Fidelity Investments de juin 2020 auprès de près de 800 investisseurs institutionnels aux États-Unis et en Europe. Parmi les personnes interrogées, 36 % ont déclaré qu’elles étaient actuellement investies dans des actifs numériques, tandis que 60 % ont déclaré qu’elles pensaient que les actifs numériques avaient une place dans leur portefeuille. En outre, Chainalysis a expliqué que la domination croissante du marché nord-américain de la crypto-monnaie professionnelle depuis décembre 2019 est due aux investisseurs institutionnels.

« Au cours des deux dernières années en Amérique du Nord, nous constatons l’impact d’une classe croissante d’investisseurs institutionnels dont les transferts expliquent la domination croissante des professionnels sur le marché nord-américain depuis décembre 2019 », indique le rapport.

Le rapport a constaté que les investisseurs professionnels en Amérique du Nord « favorisent de manière disproportionnée les bitcoins » par rapport aux autres crypto-monnaies. Alors que le Bitcoin est la devise de cryptage la plus populaire dans chaque région en termes de volume de transactions, il représente 72 % de tout le volume de transactions en Amérique du Nord.

Les Altcoins (sans compter les Stablecoins) ne représentent que 17 % de l’activité en Amérique du Nord, contre 33 % en Asie de l’Est, selon le rapport.

« En d’autres termes, les altcoins sont presque deux fois plus importants en Asie de l’Est qu’en Amérique du Nord », explique le rapport.

En attendant, alors que les institutions ont montré un intérêt croissant pour le marché de la crypto-monnaie, les régulateurs semblent loin derrière. La responsable de la recherche de la Chainalysis, Kimberly Grauer, a déclaré que les législateurs sont susceptibles d’assouplir les restrictions sur les monnaies numériques à mesure que leur confiance concernant l’espace augmente.

« Nous espérons qu’à mesure que les régulateurs et les institutions financières comprendront mieux les avantages de la transparence de la crypto-monnaie, ils commenceront à faire davantage confiance à l’espace », a déclaré Mme Grauer.

« L’argent des institutionnels commence à peine à entrer dans l’écosystème de la crypto-monnaies, le marché est donc encore relativement immature et fragmenté », a-t-elle ajouté.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.