Le Bitcoin : Un allié des opprimés et des marginaux ?

Mise à Jour:

Les États-Unis sont actuellement en proie à une vague d’émeutes, déclenchées par la mort de George Floyd : Dans ce contexte, le Bitcoin pourrait-il devenir un moyen de renverser un système monétaire oppressif qui marginalise les personnes de couleur et autres minorités ?

La police anti-émeute tient des bâtons
Ces émeutes surviennent face à l’accumulation de cas d’Afro-Américains décédés des suites de brutalités policières.

Le meurtre choquant de George Floyd au cours d’un acte de brutalité policière a déclenché un week-end d’émeutes à travers les États-Unis.  Des incidents de pillage et de vandalisme ont été également observés.

Pour une économie déjà aux prises avec l’impact du coronavirus, le pillage pourrait être un désastre pour de nombreux propriétaires de petites entreprises dans tout le pays.  

Le Bitcoin est en pleine mutation en ce moment.  Le marché du bitcoin, sur lequel le halving a récemment eu lieu, a laissé la majorité des investisseurs dans l’incertitude au cours des trois dernières semaines.  Depuis le halving, la crypto-monnaie a lutté pour franchir le seuil de résistance clé de 10 000 $, pour tomber à 8 000 $, avant de revenir rapidement à 9 000 $. 

Les contrats à terme sur actions ont ouvert à la baisse hier aux Etats-Unis, comme on pouvait s’y attendre compte tenu des rapports faisant état d’émeutes et de couvre-feux généralisés dans les villes américaines.  Toutefois, tant que la poussière ne sera pas retombée, il sera impossible de dire quel effet les émeutes vont avoir sur le marché boursier.

Le Bitcoin, de son côté, ne devrait pas être affecté, car il n’y a pas d’infrastructures physiques à cibler ou à détruire.  Il est également bien documenté que le Bitcoin est une réserve de valeur qui est isolée des instruments financiers traditionnels, de sorte qu’elle pourrait attirer un certain nombre d’investisseurs méfiants si les émeutes se poursuivent ou s’intensifient.  

Les émeutes sont l’expression de griefs sociétaux plus profonds, dont l’expression a été déclenchée par le meurtre tragique de George Floyd.  Certains ont fait valoir que les pillages qui ont été observés constituent en partie une protestation contre un système financier systématiquement raciste, ainsi qu’une protestation contre les renflouements de milliards de dollars accordés aux entreprises par le gouvernement américain.

Les crypto-monnaies décentralisées sont un outil de changement contre un tel système. En effet, le Bitcoin a été créé en opposition directe au système monétaire mondial à la suite de la crise financière mondiale de 2008.  

Il est important de rappeler que les crypto-monnaies sont bien plus qu’un simple instrument d’investissement capable de générer des rendements impressionnants.  Elles ont été créées sur la base d’une idéologie qui s’opposait au statu quo.  Il est donc tout à fait approprié qu’elles contribuent à faire progresser cette idéologie qui consiste à libérer les gens d’un système monétaire en lequel beaucoup de gens dans le monde ont perdu confiance.  

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.