Home > La SEC thaïlandaise cherche à réglementer le secteur de la DeFi

La SEC thaïlandaise cherche à réglementer le secteur de la DeFi

Les régulateurs thaïlandais prévoient de réglementer l’espace de la finance décentralisée après un ´pump and dump´ le week-end dernier.

La Commission thaïlandaise des valeurs mobilières (SEC) cherche à réglementer le secteur de la finance décentralisée, suite à l’essor des activités dans le pays. La SEC a tourné son attention vers le secteur DeFi suite au lancement de la plateforme de farming DeFi Tuktuk Finance. Tuktuk a été lancé sur Bitkub Chain le week-end dernier.

Selon le Bangkok Post, Tuktuk Finance a été lancé le week-end dernier et son prix a atteint des centaines de dollars avant de retomber à 1 dollar. Le projet était clairement un ´pump and dump´, les investisseurs perdant des millions de dollars dans le processus. Le projet a attiré l’attention du régulateur, qui souhaite désormais intervenir dans le secteur.

Bien que la SEC thaïlandaise veuille réglementer l’espace DeFi, il n’est pas clair quelle agence de réglementation se chargerait de cette tâche. « C’est la première annonce officielle sur la DeFi de la part de la SEC. Auparavant, il n’était pas évident de savoir quels régulateurs allaient superviser les transactions DeFi dans le pays », ajoute le Bangkok Post.

Les régulateurs de différentes parties du monde doivent encore déterminer comment réglementer correctement le secteur de la DeFi. Il est difficile de réglementer un secteur complètement décentralisé. Les plateformes DeFi deviennent populaires, offrant certains des services proposés par les institutions financières traditionnelles, comme l’emprunt et le prêt. Cependant, avec la DeFi, il n’y a pas d’intermédiaires dans les transactions.

La SEC a déclaré que l’émission de jetons DeFi devait faire l’objet de directives appropriées. « L’émission de jetons digitaux doit être autorisée et supervisée par la Securities and Exchange Commission, et l’émetteur est tenu de divulguer des informations et d’offrir les coins par le biais des portails de jetons autorisés en vertu du décret sur les actifs digitaux », a ajouté le régulateur.

Les régulateurs du monde entier accordent une attention accrue au marché des crypto-monnaies, qui est devenu une industrie de 2 000 milliards de dollars au cours de l’année écoulée.