La Fondation des Droits de l’Homme va financer des développeurs Bitcoin

Mise à Jour:

La Fondation des Droits de l’Homme, ou Human Rights Foundation (HRF) a créé un fonds pour apporter un soutien financier aux développeurs qui travaillent à rendre le Bitcoin plus privé et plus sûr à utiliser

Mains liées
Le fonds vise à créer des moyens sûrs pour soutenir les militants des droits de l’homme avec le Bitcoin en dehors des canaux réguliers contrôlés et restreints

La Fondation pour les Droits de l’Homme a créé un fonds pour soutenir financièrement les développeurs de logiciels, qui travaillent sur les moyens de rendre les paiements en Bitcoin plus privés. Bien que les paiements par bitcoin bénéficient d’un degré élevé d’anonymat, celui-ci n’est pas total.

La raison pour laquelle la HRF tient à aider à développer ce type de technologie est sa volonté de soutenir divers militants à travers le monde. Les activistes dans divers domaines sont souvent soumis à de fortes pressions financières et peuvent voir leurs comptes gelés par des gouvernements qui sont en opposition avec leurs convictions.

Par conséquent, une monnaie décentralisée telle que le bitcoin représente une méthode évidente par laquelle les donateurs du monde entier peuvent soutenir et financer des militants qui, autrement, ne recevraient pas leur argent. Toutefois, ces paiements pourraient encore être retracés par les gouvernements qui utilisent la blockchain.

Cependant, un service appelé Coinswap peut contourner la surveillance financière des gouvernements, qui pourraient autrement être en mesure de suivre les transactions en Bitcoin.

Bien que Satoshi ait créé Bitcoin dans le cadre d’un rejet direct des banques centrales, il n’est pas illogique de penser qu’il aurait approuvé le contournement des organisations qui limitent les paiements versés aux défenseurs des droits de l’homme.

La Fondation pour les Droits de l’Homme démontre une autre façon dont le Bitcoin peut être utilisé pour contourner les restrictions mises en place par les gouvernements qui tentent de faire taire les protestations. Le projet du HRF permettra potentiellement d’utiliser le Bitcoin pour protéger les intérêts financiers des activistes et des manifestants.

Dans sa dépêche détaillant la création du fonds, le HRF a déclaré qu’il espère que d’autres organisations suivront son exemple.  ls précisent que leurs développeurs ne peuvent travailler que grâce à la générosité des autres.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.