Home > La Corée du Sud commencera les essais de sa CBDC dans la seconde moitié de 2021

La Corée du Sud commencera les essais de sa CBDC dans la seconde moitié de 2021

La Corée commencera les expériences de simulation pour tester le Won numérique plus tard dans l’année.

La banque centrale de Corée du Sud, la Bank of Korea, a annoncé via une notification sur son site officiel que le projet de monnaie numérique de la banque centrale (CBDC) du pays sera testé par le biais d’expériences de simulation au second semestre 2021. Cette annonce est le dernier exemple en date du regain d’intérêt de la Corée pour les CBDC, alors que la Chine se rapproche du lancement public du yuan numérique.

Les monnaies numériques de banque centrale sont des représentations numériques de la monnaie fiduciaire d’un pays émises par la banque centrale afin de permettre des transactions sans numéraire à grande échelle, d’améliorer la vitesse des transactions et de réduire les coûts associés.

Les CBDC permettront non seulement aux pays de freiner les activités illégales en suivant les transactions, mais elles permettront également aux gouvernements de concevoir leur politique monétaire en fonction des dépenses en temps réel de la population au lieu de dépendre de données historiques.

Si le yuan numérique de la Chine devrait être la première version numérique d’une monnaie émise par une grande banque centrale, la Suède, la Corée, la Russie et même la Banque centrale européenne travaillent au lancement de leur propre monnaie numérique.

La plus ancienne banque de Corée du Sud, la Shinban Bank, a récemment annoncé l’achèvement du développement d’une plateforme de démonstration CBDC pour la monnaie numérique du pays.

Cette plateforme permettra à la Banque de Corée d’émettre virtuellement une monnaie numérique fictive sous la forme d’un jeton blockchain à distribuer à ses banques intermédiaires. À leur tour, ces banques pourront la faire circuler parmi les particuliers qui pourront utiliser le won numérique pour des paiements et d’autres transactions.

Ces plateformes devraient être utiles à la banque centrale à mesure qu’elle progresse dans la phase de test du won numérique. Toutefois, le gouverneur de la Banque de Corée, Lee Ju-yeol, avait déclaré en février qu’il était plus important d’avoir raison que d’être le premier dans la course mondiale aux CBDC, laissant entendre que la Corée avait encore un long chemin à parcourir avant d’être prête à lancer le won numérique.

Marquant l’intérêt croissant des pays pour le lancement de leur propre CBDC, la société de services professionnels PwC a publié la semaine dernière la première édition CBDC Global Index. La Corée s’est hissée parmi les dix premiers projets de CBDC de détail, les Bahamas étant le leader mondial du développement de la CBDC, selon le rapport.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.