Home > La blockchain peut débloquer les valeurs cachées des anciens systèmes : WEF

La blockchain peut débloquer les valeurs cachées des anciens systèmes : WEF

Le document, co-rédigé par des chercheurs du Forum économique mondial (WEF) et des experts de Chainlink, recommande un cadre qui peut fournir une passerelle sécurisée pour les systèmes existants afin d’interagir avec tous les environnements blockchain.

Chainlink, le réseau oracle décentralisé le plus utilisé, a collaboré avec le WEF sur un livre blanc qui vise à proposer des normes oracle industrielles pour connecter les blockchains et les systèmes existants. Le rapport de 40 pages, publié hier, explique que les blockchain et les contrats intelligents peuvent débloquer les valeurs cachées des systèmes numériques hérités.

Le document, intitulé « Bridging the Governance Gap : Interoperability for Blockchain and Legacy Systems« , propose un cadre à code source ouvert pour réaliser l’interopérabilité entre les systèmes existants et la technologie des grands livres distribués (DLT) par l’utilisation de réseaux oracles décentralisés, mais uniquement pour des cas d’utilisation spécifiques qui conviennent à la blockchain.

Les organisations ont reconnu l’importance de connecter les systèmes à blockchain aux infrastructures et aux sources de données existantes, a expliqué Sheila Warren, responsable des données, des blockchain et des actifs numériques, et membre du comité exécutif du Forum économique mondial.

« Ce cadre est une étape importante pour fournir des orientations concrètes afin de garantir que les parties prenantes puissent évaluer efficacement les opportunités, les défis et les actions potentielles pour faciliter une interopérabilité bien nécessaire qui peut aider à débloquer les avantages des technologies de grand livre distribué », a-t-elle ajouté.

Le co-fondateur de Chainlink, Sergey Nazarov, a expliqué que « le document met en évidence certaines des considérations clés pour les institutions financières et les initiatives informatiques des gouvernements, démontrant ainsi leur capacité à devenir des blockchains… ».

Le livre blanc a été revu par les dirigeants de l’industrie de l’ensemble de l’écosystème de la blockchain et par les représentants du Centre pour la quatrième révolution industrielle du Forum économique mondial.

Il fournit plusieurs directives pour créer des normes industrielles holistiques pour connecter les blockchains et les systèmes existants et parle spécifiquement de l’importance de l’utilisation des ressources de cryptage pour fournir des garanties crypto-économiques.

Bien que le document promeuve des solutions très techniques et abstraites pour améliorer l’interopérabilité entre les blockchains et les systèmes existants, il démontre une application pratique sous la forme du programme indien d’assurance récolte, une politique de 2016 visant à fournir une couverture d’assurance et un soutien financier aux agriculteurs touchés par des catastrophes naturelles.

Les agences impliquées dans la mise en œuvre de ce programme ont signalé divers problèmes allant de la transparence et de la responsabilité à la corruption et à la sécurité de l’information. Le livre blanc met l’accent sur les contrats intelligents basés sur une blockchain et les systèmes d’oracle peuvent constituer une solution efficace à ces problèmes.

« Le programme d’assurance-récolte est un bon exemple pour mettre en évidence les lacunes actuelles de la plupart des systèmes existants lorsqu’ils traitent des processus commerciaux multipartites », indique le document.  Il explique en outre que l’architecture basée sur une blockchain devient impérative pour toute organisation cherchant à automatiser les processus commerciaux de manière décentralisée.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.