Home > La banque centrale des EAU va bientôt lancer sa monnaie digitale

La banque centrale des EAU va bientôt lancer sa monnaie digitale

L’Émirat arabe uni (EAU) est le dernier pays à avoir annoncé son intention de développer et de lancer une monnaie digitale de banque centrale (CBDC).

La banque centrale des Émirats arabes unis a annoncé hier qu’elle travaillait au développement et au lancement d’une monnaie digitale de banque centrale. La banque centrale a présenté son plan triennal, alors qu’elle rejoint d’autres pays dans le développement et l’émission d’une CBDC.

Selon le média régional Arab News, les EAU ont l’intention de terminer le développement de la CBDC en trois ans. « La stratégie soutient la transformation digitale du secteur des services financiers des EAU, notamment en adoptant des technologies modernes telles que l’intelligence artificielle et le big data », indique le rapport.

La banque centrale a déclaré qu’elle adopte les monnaies digitales parce qu’elle veut pousser les institutions financières à passer au digital. Le plan implique également que les institutions financières développent un schéma de cloud robuste et sécurisé pour les citoyens.

Selon le président du comité des paiements et des infrastructures de marché, la CBDC donnera aux EAU l’occasion de lancer une nouvelle économie. Le comité de la Banque centrale des Émirats arabes unis a élargi son champ d’action concernant les CBDC et les crypto-monnaies au cours des derniers mois. Les régulateurs locaux se sont également ouverts au marché des crypto-monnaies et cherchent à réguler activement le secteur plutôt que d’interdire ses activités.

La banque centrale souhaite également utiliser la technologie blockchain dans divers autres secteurs de l’économie émirienne. Cette technologie présente de nombreuses caractéristiques qui permettraient de stimuler la productivité et la transparence au sein de divers secteurs.

L’annonce par les EAU du lancement de la recherche et du développement de leur CBDC n’est pas une surprise, car plusieurs pays l’ont fait ces dernières semaines. La Chine et quelques autres pays ont fait des pas de géant à cet égard et testent déjà leurs CBDC pour voir comment elles se comportent dans le monde.

Les dirigeants des banques centrales estiment que les monnaies digitales leur permettraient de rattraper les institutions financières privées et de continuer à contrôler le système mondial.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.