JP Morgan entre dans une relation bancaire surprenante avec deux exchanges de crypto-monnaie

Mise à Jour:

Jadis l’une des grandes banques les plus anti-Crypto, aujourd’hui JP Morgan a pris Coinbase et Gemini comme nouveaux clients

Devanture de JPMorgan Chase & Co
Cette décision est une surprise après la position anti-crypto sévère de JP Morgan ces dernières années

Selon le Wall Street Journal, JP Morgan a pris deux exchanges de crypto-monnaie, Coinbase et Gemini, comme nouveaux clients. Bien que l’accord semble avoir été conclu en avril, proche du moment ou le halving allait avoir lieu, et la crise économique mondiale actuelle, sont intéressants.

La décision elle-même est surprenante pour beaucoup, compte tenu de l’attitude anti-crypto de JP Morgan au cours des dernières années. Le PDG de la banque, Jamie Dimon, a été l’un des critiques les plus virulents de Bitcoin.

En 2017, il a qualifié Bitcoin de « fraude » et il a également fait savoir que tout employé surpris à trader la crypto-monnaie serait licencié. Aujourd’hui, sa banque compte parmi ses clients deux des plus grandes exchanges de crypto-monnaie d’Amérique.

Quelques facteurs rendent cette démarche plus compréhensible, le premier étant la nature de la relation entre les exchanges et JP Morgan.  La banque ne traitera pas du tout les opérations d’exchange crypto.  En fait, Coinbase et Gemini utiliseront principalement JP Morgan pour leur chambre de compensation automatisée. Cela facilitera les dépôts et les retraits de leurs clients par virement bancaire.

Deuxièmement, il est important de comprendre que Coinbase et Gemini sont parmi les crypto exchanges les mieux réglementées d’Amérique. Il ne faut donc pas considérer cela comme le début d’une marée de nouvelles relations entre d’autres grandes banques et les crypto exchanges.

Obtenir les licences qu’ils possèdent tous deux n’est pas une chose facile et cela ne se fera pas du jour au lendemain avec d’autres exchanges. Sans ces licences officielles, il est difficile de voir d’autres banques s’engager auprès d’autres exchanges.

S’il est facile de qualifier cet accord en termes de limite de sa portée, il ne faut pas négliger son importance pour créer un précédent.  Il est toujours plus facile de faire quelque chose une fois que vous avez vu quelqu’un d’autre le faire.

Le fait que JP Morgan était si ouvertement opposé à Bitcoin, mais qu’il ait maintenant conclu des accords, même limités, avec des exchanges dont l’activité principale est Bitcoin, rend la chose d’autant plus acceptable pour les autres banques.

Enfin, il est important de contribuer à légitimer l’idée de la crypto-monnaie aux yeux de nombreux investisseurs qui placent beaucoup d’actions dans ce que les grandes banques comme JP Morgan ont à dire.  Pouvoir dire « JP Morgan » et “Exchange de crypto-monnaie » dans la même phrase positive n’est pas quelque chose que beaucoup de gens pensaient entendre de sitôt.

 

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.