Home > Jerry Brito mobilise les utilisateurs contre proposition les Wallets crypto

Jerry Brito mobilise les utilisateurs contre proposition les Wallets crypto

Dans un tweet, le responsable du Coin Center a expliqué comment les membres de la communauté de la cryptomonnaie peuvent faire la différence dans le résultat final de la nouvelle proposition de réglementation du Trésor américain  

Jerry Brito, le directeur exécutif du Coin Center, un groupe à but non lucratif qui défend la cryptomonnaie au niveau politique, a exhorté la communauté de la cryptomonnaie à s’élever contre la décision sur les portefeuilles, ou Wallets, en auto-détention récemment proposée par le Trésor américain. Dans un tweet, Brito a expliqué que les commentaires du public pourraient faire une différence dans le résultat final tout en rappelant aux utilisateurs que la période de deux semaines de commentaires publics fournie par le Trésor arrive à son terme.

La nouvelle loi, si elle est adoptée, obligera essentiellement les bourses de cryptomonnaies basées aux États-Unis à vérifier l’identité de leurs clients, si une contrepartie utilise un portefeuille non hébergé et si la transaction est supérieure à 3 000 dollars.

Elle fixe en outre à 10 000 dollars le seuil de vérification de l’identité des clients qui effectuent des transactions en utilisant des entités enregistrées. La proposition réglementaire est considérée comme une attaque contre la nature des transactions de poste à poste dans l’espace de la cryptomonnaie.

« Le Coin Center travaille avec les membres du Congrès pour que des lettres soient envoyées au secrétaire Mnuchin afin de demander une extension de la période de commentaires précipitée », a déclaré Brito.

« Tout le monde dans l’écosystème des monnaies digitales devrait déposer un commentaire auprès du FinCEN expliquant comment cette règle les affecterait et soulignant les conséquences involontaires. Déposer un commentaire aide vraiment », a-t-il précisé.

Plutôt que de prévoir une période normale de 60 jours pour le retour d’information sur la proposition, l’organisme de réglementation a seulement attribué une fenêtre de 15 jours pour accepter les commentaires des parties prenantes. Cela a été considéré comme une tentative du secrétaire au Trésor américain sortant, Steven Mnuchin, de faire de la proposition une loi avant son départ probable du bureau le mois prochain. M. Brito a expliqué que les réactions de la communauté des adeptes des cryptomonnaies pourraient contribuer à repousser la date limite.

« Mnuchin veut que cette règle soit finalisée avant qu’il ne quitte son poste le 20 janvier », a tweeté Brito. « Mais FinCEN est tenu par la loi de prendre en compte chaque commentaire avant de finaliser la règle. S’il y a beaucoup de commentaires de fond, ils ne pourront pas finaliser la règle avant le 20 janvier », a-t-il expliqué.

  1. Brito pense que repousser les dates de la proposition au-delà du 20 janvier laissera non seulement la loi indécise jusqu’à ce que le nouveau gouvernement soit formé et que les dirigeants changent de siège, mais cela conduira également à une proposition plus réfléchie et plus délibérée.

« Idéalement, vous devriez écrire une lettre unique et substantielle qui décrit comment la règle vous affectera, vous ou votre cabinet », a déclaré Brito, citant l’exemple de la lettre de Jake Chervinsky, avocat général du projet de crypto Compund.

Le Trésor acceptera les commentaires jusqu’au 4 janvier et les membres de la communauté de la cryptomonnaie peuvent également envoyer des remarques plus courtes via une entité de droits numériques appelée « Fight for the Future ».