Home > La brume se dissipe après le hard fork de Bitcoin Cash

La brume se dissipe après le hard fork de Bitcoin Cash

Benson Toti

A la mi-novembre, le hard fork de Bitcoin Cash, la 4ème capitalisation du marché, cristallisait la nervosité ambiante et déclenchait une chute importante des cours des devises digitales. Où en est-on deux semaines plus tard ?

Bitcoin ABC et Bitcoin SV

Bitcoin SV issu du hard fork de Bitcoin Cash BCH - logo BSV
Bitcoin SV (BSV) est l’une des cryptomonnaies issues du hard fork de Bitcoin Cash (BCH).

Le conflit interne qui a déchiré Bitcoin Cash n’est pas récent mais semble avoir enfin trouvé son épilogue. Pour rappel, il opposait deux factions principales qui avaient des vues différentes sur la mise en œuvre du logiciel connu sous le nom de Bitcoin ABC (ABC pour Adjustable Blocksize Cap) et soutenu entre autres par Jihan Wu et l’iconique Roger Ver. De l’autre côté du ring, Craig S. Wright, CEO de nChain, proposait une alternative dénommée SV soit « Satoshi Vision ». Craig Wright prétend d’ailleurs être Satoshi Nakamoto mais ces allégations n’ont pas été prouvées à ce jour.

Le divorce est dorénavant consommé. Les partisans de Bitcoin ABC ont pu garder l’acronyme BCH et le nom Bitcoin Cash. La nouvelle cryptomonnaie qui rassemble les partisans de SV s’appelle quant à elle Bitcoin SV et utilise l’acronyme BSV.

Le précédent Ethereum

L’histoire a tendance à se répéter et dans ce cas-ci, elle ressemble fortement à celle d’Ethereum. Souvenez-vous en 2016, un différend interne avait également débouché sur un hard fork créant ainsi Ethereum Classic (ETC). ETC est d’ailleurs la devise digitale utilisant la blockchain originale d’Ethereum.

Dans le cas de Bitcoin Cash, c’est BSV qui conserve le plus d’affinités avec la blockchain originale et qui se considère donc comme le plus légitime.

Réaction du marché

Beaucoup estiment que ce hard fork a déclenché la spirale à la baisse du cours du Bitcoin et des altcoins qui a engendré des pertes astronomiques durant le mois de novembre. Néanmoins, ce n’est certainement pas la seule raison. L’essoufflement de la tendance des Initial Coin Offerings (ICO) a lui aussi laissé des traces.

En tous les cas, le cours du Bitcoin Cash a sévèrement chuté au cours des deux semaines écoulées perdant plus de 50% de sa valeur. Le 29 novembre, le BCH se négociait à 183 dollars.

Le gagnant inattendu de cet hard fork semble être Bitcoin SV qui occupe déjà la 9ème place du marché devant Cardano (ADA). Le prix du Bitcoin SV avoisine les 95 dollars fin novembre.

Une chose est sûre cependant, ces discordes internes nuisent grandement à l’ensemble du marché des cryptomonnaies et créent la confusion auprès des investisseurs existants et potentiels. La décentralisation semble montrer certaines limites. C’est d’ailleurs l’un des motifs qui poussent certains à acheter du Ripple par exemple qui, comparativement, offre plus de stabilité.

Position des plateformes de trading

Graphique du cours du BSV depuis le 19 novembre - hard fork du BCH
Ce graphique du cours du BSV montre une progression intéressante sur une dizaine jours.

Si beaucoup de plateformes ont suspendu momentanément Bitcoin Cash, la plupart d’entre elles listent à nouveau la devise. Certaines dont Binance (voir notre avis sur Binance) et Kraken (voir notre analyse de Kraken) ont choisi de proposer le Bitcoin SV également. D’autres comme eToro temporisent afin d’évaluer quelle blockchain se montrera la plus forte. Pour en savoir plus sur ce broker, rendez-vous sur notre avis sur eToro.

Cela peut sembler paradoxal au vu de la volonté de décentralisation à l’origine des crypto-monnaies mais on regrettera que des discordes internes puissent ainsi démultiplier les cryptoactifs à l’infini. Le signal envers les investisseurs n’est certainement pas approprié.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.