Et si le Stellar parvenait à détrôner l’Ethereum ?

Mise à Jour:

Si on oppose régulièrement le Stellar au Ripple, une deuxième bataille se joue aussi pour l’altcoin depuis quelques mois. Les limitations de l’Ethereum pour les ICOs ont fait le bonheur du Stellar Lumens, qui propose des caractéristiques plus adaptées aux levées de fonds. Dans un contexte morose où le prix du Bitcoin continue de chuter, le XLM semble ainsi parvenir à rallier les soutiens.

 

Le Stellar serait-il en train de remporter sa bataille avec l’Ethereum ?

Stellar, nouveau rival de l’Ethereum ?

À première vue, le Stellar (XLM) est avant tout un rival du Ripple (XRP), dont il est issu. Les deux plateformes partagent de nombreuses similarités et on été créées par le même homme, Jed McCaleb. Pourtant, de plus en plus de personnes considèrent que le Stellar empiète sur le territoire d’un autre altcoin : l’Ethereum (ETH). Car la blockchain Ethereum est idéale pour les développeurs, mais elle a un défaut : elle n’a pas été construite pour prendre en charge des ICOs de manière rapide et fiable. C’est là que Stellar intervient, à un moment où les achats d’Ethereum sont en baisse.

Ce qui différencie le Stellar

À l’inverse de la blockchain Bitcoin, Ethereum est surtout connu pour ses applications décentralisées (dApp). Mais quand il s’agit de paiements rapides, l’altcoin est moins performant que Stellar. Comme l’a noté récemment le CEO de Tron Justin Sun, les paiements du réseau Ethereum ne sont pas pris en compte par ordre d’arrivée. Cela veut dire que les transactions « en attente » peuvent s’additionner, ce qui n’est pas idéal pour un ICO où la rapidité de paiement est clé.

À l’inverse, le processus de prise en compte des transactions de Stellar suit un ordre plus chronologique, et il est plus rapide : 2 à 5 secondes en moyenne pour une transaction. Et ses smart contracts sont développables plus facilement et plus rapidement grâce à une documentation complète. Toutes ces caractéristiques en font donc un choix évident pour les ICOs. Récemment, cette impression a été confirmée lorsque TokenSoft a annoncé l’adoption du Stellar par ses systèmes.

Le prix du Stellar se maintient, le cours de l’Ethereum dévisse

Ces derniers développements se reflètent sur le prix des deux altcoins. Le cours de l’Ethereum a subi ces dernières semaines une plongée vertigineuse. Le 30 septembre 2018, il affichait ainsi une baisse à 229 dollars, contre 500 dollars en juillet dernier. À l’inverse, les achats de Stellar ont permis à l’altcoin de se maintenir et de repartir sur une courbe ascendante à la fin septembre. Le 23 septembre 2018, le XLM frôlait ainsi les 0.30 dollar et rattrapait presque le Ripple.

Le cours du Stellar repart à la hausse en septembre

Futur du Stellar : vers un ralliement ?

Si le Stellar continue à afficher une vraie stabilité face aux cryptomonnaies qui plongent toutes depuis huit mois, il pourrait bien attirer de plus en plus de développeurs. Les créateurs de dApps hésitent face à un marché morose. Le Stellar a donc peut-être trouvé son créneau avec les ICOs et les dApps simplifiées. Et en prouvant qu’il résistait très bien aux aléas des marchés, il s’est taillé une vraie légitimité face aux autres grandes monnaies digitales.
Pour acheter du Stellar rapidement, visitez notre broker favori eToro.

[text-blocks id= »888″]

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.