EOS : une réduction des coûts qui favorise les utilisateurs

Mise à Jour:

Le réseau EOS a annoncé le 6 septembre 2018 de nouvelles mesures pour réduire les coûts de création des comptes, qui passent de 4 KiB à 3 KiB. Cette baisse de prix vise à attirer les développeurs d’applications décentralisées. Ces derniers préfèrent souvent lancer leurs systèmes sur le réseau Ethereum, car ils n’ont pas besoin d’acheter des ETH pour l’utiliser. Cette réduction permettra-t-elle à EOS d’attirer des forces de développement nouvelles ?

EOS veut séduire à nouveau les développeurs

Comment la blockchain d’EOS fonctionne

La blockchain d’EOS fonctionne avec un système de Proof of Stake (PoS). Dans ce système, la production des blocs dépend de l’engagement économique des participants. C’est-à-dire que plus on achète des EOS, sur eToro par exemple, plus on a du poids pour prendre des décisions sur la blockchain. Pour orienter le développement d’EOS, 21 producteurs de blocs, qui sont élus pour vérifier les transactions, votent entre eux. Mais pour que ce système fonctionne, il faut que chaque utilisateur possède un compte, pour pouvoir voter. Ce sont ces comptes qui sont affectés par la nouvelle mise à jour.

Réduire les coûts de création des comptes

Le but d’EOS est avant tout de réduire le coût d’ouverture d’un compte. À l’inverse de la blockchain Bitcoin, la blockchain d’EOS nécessite en effet de posséder un compte utilisateur. Jusque-là, un compte coûtait 4 kibibytes (KiB) à son ouverture. Le prix a été baissé à 3 KiB. À cette mesure vient s’ajouter un deuxième cadeau : 1 400 octets de mémoire vie sont offerts aux nouveaux comptes. Et les comptes existants peuvent acheter, déléguer ou sous-déléguer leur RAM pour recevoir également 1 400 octets. Ces mesures devraient permettre d’attirer des développeurs d’applications décentralisées (dApp) vers EOS.

Les coûteux comptes utilisateurs pourraient freiner le développement d’EOS

Séduire à nouveau les développeurs

Car EOS a bien besoin d’attirer des développeurs de dApps. Ces derniers rencontrent un problème lorsqu’ils développent une application : ils doivent soit acheter eux-mêmes des comptes EOS, soit forcer les utilisateurs à en acheter. Pour EOS, cette nouvelle mesure permettra ainsi « de mieux éviter les obstacles qui freinent le développement », comprendre séduire les développeurs avec des coûts réduits. À terme, il s’agit donc de toucher un public plus large, et pas seulement les « early adopters » dont l’enthousiasme pour la plateforme est déjà garanti.

La ferveur autour d’EOS retombe

Ce n’est pas le premier indice qu’EOS a besoin de s’adapter à son futur son réseau de participants. L’altcoin détenait jusque là le record du monde du financement participatif toutes cryptomonnaies confondues, mais des doutes sont apparus sur sa fiabilité à long terme. Et son système de vote a été critiqué : ce sont les personnes disposant du nombre le plus élevé de tokens (les « whales ») qui ont le plus de pouvoir sur la blockchain EOS, ce qui centralise les décisions.

EOS a été créé dans le but d’apporter une meilleure scalabilité au système Ethereum, mais si les développeurs continuent à lui préférer ce réseau, cette bonne volonté n’ira nulle part et les utilisateurs préféreront acheter des cryptomonnaies ailleurs. Les instances dirigeantes d’EOS semblent l’avoir compris, puisque ces nouvelles mesures ont été adoptées par la majorité des producteurs de blocs.

[text-blocks id= »888″]

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.