Delta Summit à Malte : une terre d’accueil pour les cryptomonnaies

Mise à Jour:

Malte est devenue un vrai havre pour les cryptomonnaies, grâce à une politique particulièrement clémente à leur égard. Le Delta Summit aura lieu du 3 au 5 octobre pour encourager les développements liés aux monnaies virtuelles sur l’île. Découvrez-en plus sur son programme dans cet article.

 

Malte est devenue un paradis pour les cryptomonnaies

Malte accueille les cryptodevises

Malte a récemment été surnommée l’« île de la blockchain », et ce n’est pas pour rien. L’île affiche une politique très ouverte aux crypto-monnaies, qui lui permettent de booster son économie. Avec entre autres des taxes à seulement 5 % et des lois qui facilitent les échanges d’altcoins. Le Premier Ministre a même indiqué qu’il souhaitait « se débarrasser de certaines couches de bureaucratie » pour accélérer encore le processus. Les achats de Bitcoin, achats d’Ethereum (ETH) et consorts sont donc plus que bienvenus sur l’île.

Le Delta Summit : une évidence pour Malte

C’est dans ce contexte très favorable qu’aura lieu le Delta Summit, du 3 au 5 octobre 2018. Il se déroulera à Saint Julian, une petite ville côtière, et sera l’occasion pour Malte de confirmer son intérêt pour les monnaies virtuelles. Au sein de l’IACC Conference Center, de grands acteurs du marché discuteront de l’état actuel des cryptomonnaies les plus prometteuses et de leurs blockchains. Ce sera aussi l’occasion de parler innovation et de développer de nouveaux partenariats avec les entreprises déjà installées sur l’île. Pour le gouvernement, le but est clair : prouver que Malte est devenue « un centre régulé pour les devises virtuelles et les ICO ».

Une liste d’invités bien fournie

De nombreux innovateurs, chefs d’entreprise, influenceurs et experts se retrouveront lors du sommet. Le Premier Ministre de Malte Joseph Muscat sera présent, ainsi que le CEO de Binance Changpeng Zhao, mais aussi le cofondateur de Wikipedia Larry Sanger. Et les sponsors ne sont pas en reste. Yahoo Finance, Business Insider, Forbes et NBC afficheront tous leurs couleurs lors du sommet.

Ce sera aussi l’occasion pour Revolut de lancer ses services à Malte. L’entreprise a récemment attaqué les banques maltaises dans un communiqué en affirmant que les habitants de l’île étaient enfin prêts à utiliser exclusivement ses services de paiements digitaux.

Malte : un pays à saisir pour une entreprise comme Revolut

Les îles méditerranéennes séduisent le monde des cryptos

Les îles méditerranéennes deviennent des destinations phares pour certaines entreprises. C’est en tout cas l’avis de Binance, qui avait annoncé en mars 2018 son départ pour Malte, suite au durcissement des règles entourant les cryptomonnaies à Hong Kong. Chypre, la terre d’accueil du broker crypto eToro, a ouvert un des premiers programmes universitaires centrés autour de la blockchain et des cryptodevises. Et les lieux touristiques suivent cette tendance : en Sicile, de nombreux magasins ont commencé à accepter le BTC.

Si les grands pays occidentaux peuvent être réticents à adopter la blockchain Bitcoin et les autres monnaies digitales, ce n’est donc pas le cas partout. Des pays comme Malte saisissent l’opportunité au vol grâce à l’apport financier que représentent les monnaies virtuelles. Et cela devrait s’accélérer : le 1er novembre Malte accueillera le Blockchain Summit pour à nouveau rassembler les plus grands acteurs du marché.

[text-blocks id= »888″]

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.