Dash veut être anonyme et efficace

Mise à Jour:

La monnaie virtuelle Dash (DASH) [insert link to DASH general page] a récemment réalisé une percée en Amérique latine où les conditions économiques sont favorables à l’utilisation des tokens virtuels. Voilà maintenant que cette cryptomonaie tente d’améliorer PrivateSend. Ce service permet d’anonymiser les transactions effectuées en Dash, une caractéristique qui démarque Dash de la blockchain du Bitcoin.

L’équipe introduit la mise à jour « 12.4 »

La technologie PrivateSend de Dash permet à ses utilisateurs de conserver l’anonymat

PrivateSend fait appel à des masternodes qui mixent les fonds de plusieurs utilisateurs dans un ensemble commun, ce qui permet de brouiller les pistes si un individu ou une organisation tente d’espionner les différentes transactions ayant lieu à partir de la blockchain de Dash.

D’ailleurs, le programmeur nous informe que les rounds de mixage ont également été doublés. À l’heure actuelle, Udjinm6 explique que le protocole de PrivateSend prévoit entre 2 et 8 rounds. Grâce à la mise à jour « 12.4 », il y aura dorénavant entre 4 et 16 rounds, ce qui protégera davantage la vie privée des détenteurs de cryptomonnaies Dash, une monnaie digitale proposée sur eToro.

Également, l’équipe veut faire de Dash le premier token virtuel permettant aux personnes qui achètent du Dash de demeurer anonymes tout en effectuant des transactions à partir d’appareils portables. Pour y parvenir, Dash envisage de divulguer une liste de masternodes, sans toutefois donner un accès complet à leur blockchain. Ce faisant, PrivateSend permettrait aux utilisateurs de mixer leurs données, mais éviterait que les informations contenues sur le réseau entier soient accessibles par quiconque.

Le processus de Dash se distingue de la concurrence

Contrairement à la concurrence, Dash ne fait pas appel à un mécanisme de cryptage

Enfin, nous vous rappelons que Dash n’est pas la seule monnaie cryptographique de l’industrie qui met la main à la pâte pour offrir un produit anonyme. Néanmoins, contrairement à ses deux concurrents principaux, la crypto Zcash (ZEC) et la crypto Monero (XMR), Dash n’utilise pas de mécanisme de cryptage pour protéger la vie privée de ces utilisateurs.

Ce choix s’est avéré judicieux dans les dernières années, car le fait de mixer les fonds provenant de différents utilisateurs plutôt que de les crypter a permis d’atteindre un équilibre entre l’anonymat et la rapidité du réseau. En effet, les monnaies virtuelles ayant décidé de crypter leurs données ont dû faire face à certains bugs, ce qui s’est répercuté sur les coins en circulation.

Cela dit, Udjinm6 a tout de même tenu à souligner qu’il n’excluait pas la possibilité de crypter les transactions dans le futur lorsque la technologie sera plus mature. Si vous voulez en apprendre davantage sur la technologie et la cryptomonnaie XMR, principale rivale du Dash, nous vous invitons à consulter notre article Monero vs Bitcoin : 5 raisons de choisir Monero.

[text-blocks id= »888″]

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.