Home > CoinShares lance BITC – un nouvel ETP Bitcoin physiquement garanti

CoinShares lance BITC – un nouvel ETP Bitcoin physiquement garanti

Le BITC aura un ratio de dépenses de 0,98% contre 2% pour les ETPs synthétiques existants de Coinshare

CoinShares, le gestionnaire d’actifs de Crypto, a annoncé le lancement d’un nouveau produit négocié en bourse (ETP), physiquement adossé au Bitcoin (BTC). Baptisé CoinShares Physical Bitcoin (BITC), le produit sera coté aujourd’hui sur la principale bourse suisse, la SIX. Chaque unité de BITC sera adossée à 0,001 BTC.

Les produits négociés en bourse sont des types de titres qui suivent la valeur sous-jacente, l’indice ou tout autre instrument financier. Ils sont négociés sur des bourses similaires à celles des actions. Le prix des actions des ETP provient des investissements sous-jacents qu’ils suivent. Comme le BITC est physiquement garanti, il détient directement l’actif sous-jacent pour garantir les obligations.

Komainu, une joint-venture entre CoinShares, Ledger et Nomura détiendra directement les Bitcoins physiques pour BITC.

En expliquant la différence entre les produits Bitcoin existants de la société et le BITC, le responsable des produits de CoinShares, Townsend Lansing, a déclaré : « les ETP synthétiques ne sont pas physiquement garantis à 100%. Ils détiennent au moins 75 % de l’exposition en Bitcoin physique, et les 25 % restants peuvent être utilisés pour obtenir des contrats à terme sur Bitcoin ou des liquidités« .  Le BITC, d’autre part, « sera toujours 100% physique », a déclaré M. Lansing.

Il a en outre expliqué qu’un ETP physiquement garanti minimise le risque de crédit car les ETPs synthétiques comportent toujours un certain élément de risque de crédit en raison des obligations financières.

« Lorsque nous avons lancé un ETP Bitcoin, il y avait vraiment une seule façon de faire un ETP Bitcoin, c’est-à-dire une structure synthétique. Désormais, les deux ensembles de produits seraient gérés simultanément, et les investisseurs pourraient choisir ce qu’ils veulent« , a-t-il ajouté.

CoinShares gère actuellement environ 3,5 milliards de dollars d’actifs et est l’un des principaux gestionnaires de crypto-actifs basés en Europe. Son concurrent Grayscale, basé aux États-Unis, a un actif sous gestion de plus de 27 milliards de dollars.

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi les produits d’investissement Bitcoin sont plus populaires aux États-Unis qu’en Europe, M. Lansing a répondu que les États-Unis constituent un marché beaucoup plus vaste et que, par conséquent, « un produit américain est, par définition, plus grand que son équivalent européen« .

« J’ai passé des années à m’occuper de matières premières et j’ai travaillé pour une société qui a longtemps eu les plus gros produits d’or, et ils étaient quatre ou cinq fois plus petits que les produits américains équivalents. C’est donc toujours quelque chose à prendre en compte« , a déclaré M. Lansing.

« Les États-Unis constituent un marché financier unique et unifié, l’un des plus grands, voire le plus grand au monde en termes de sophistication et d’accès« , a-t-il ajouté.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.