Home > Coinmama

Coinmama

Critique de Coinmama : est-ce que ça se compare à d’autres échanges de bitcoins ?

Est-ce que Coinmama se compare vraiment à tous ces autres échanges de bitcoin & ethereum qu’il y a ? Peut-être avez-vous entendu que cette plateforme qui ne propose que des ventes de cryptos a attiré des centaines de milliers d’utilisateurs internationaux à travers sa politique d’achats globale par carte de crédit comparativement flexible. Au long de cette revue de Coinmama je vais vous montrer que c’est vrai : même si le site reste relativement petit, il n’a jamais eu de brèche de sécurité connue, et ils continuent à absorber des parties du marché de sous le nez des grands sites de trading.

Coinmama est le nom de brand de New Bit Ventures Ltd, un échange israélien commencé par les enthousiastes de bitcoin Nimrod Gruber et Ilan Schuster en Avril 2013. C’est enregistré au FinCEN aux EU en tant que money service business (MSB), mais leurs QG se situent à Ra’anana, en Israël.

L’échange est le plus connu pour faciliter l’achat de bitcoins et d’ether par carte de crédit et de débit. Ses services sont accessibles de la plupart des endroits du globe. Le seul obstacle qui pourrait exister pour une majorité d’utilisateurs, à part aux EU, c’est indisponibilité des services Visa ou Mastercard dans leur pays de résidence.

Les avantages de Coinmama

  • Coinmama accepte les cartes de crédit et de débit de tous les pays du monde (plus de 180 nations-états). Cela est un avantage significatif comparé aux grands échanges tels Coinbase ou Bitstamp
  • Possible de faire des dépôts par des paiements Western Union – faisant de Coinmama l’un des seuls sites permettant les dépôts « cash »
  • Livre dans les minutes suivant le placement d’un ordre, permettant aux utilisateurs de profiter de mouvements avantageux de prix
  • Ne retient pas de fonds utilisateurs mais vend de ses propres avoirs. Cette configuration rend Coinmama bien plus sûr.
  • Offre une limite quotidienne d’achat élevée de $50,000 pour les nouveaux inscrits. La limite de Coinmama est donc plusieurs fois celle d’échanges majeurs tels Blockchain.info ou Cex.

Désavantages de Coinmama

  • Pas de plateforme/interface conventionnelle de trading ou d’outils de trading comme les graphiques. Les utilisateurs ne peuvent que placer des ordres d’achat. Les grands échanges comme Kraken & Bitstamp donnent l’option de placer des ordres avancés à travers l’interface de graphiques.
  • N’accepte pas les virements et les paiements SEPA. Même si la carte de crédit est une méthode de dépôt très populaire, nombre d’utilisateurs préfèrent avoir un choix plus large et SEPA est d’habitude le deuxième moyen le plus populaire de paiement.
  • Les nouveaux utilisateurs ne se voient pas offrir un bonus de bitcoin gratuit tel que le système de récompense de $10 de Coinbase.
  • Coinmama ne rachète pas votre cryptomonnaie, ils ne font que vous la vendre. Planifiez pour le futur, et enregistrez-vous sur un échange alternatif si vous pensez à vendre par le futur.
  • Ne propose que des bitcoins et de l’ether. Je n’ai pas entendu parler de plans pour rajouter d’autres monnaies alternatives majeures.
  • Cher par rapport aux autres échanges – frais jusqu’à 12% par transaction
  • Comme la plupart des échanges, Coinmama nécessite une identification pour acheter. D’autres endroits permettent aux utilisateurs d’acheter sans document d’identité.

Statistiques de Coinmama

En fonction des règles locales, les services sont indisponibles dans une majorité d’états des EU. Vous pouvez utiliser Coinmama dans les états de Colorado, Florida, Illinois, Indiana, Kansas, Massachusetts, Montana, New Mexico, Caroline du Sud, Caroline du Nord, Pennsylvania, Californie, Tennessee et au Texas.

Même avec cette disponibilité limitée, la plateforme d’analyse de site Similarweb.com rapporte que le site de Coinmama reçoit son plus grand nombre de visitateurs des EU (32.13%). Les autres pays qui apportent le plus de trafic à Coinmama.com sont la Grande Bretagne (5.15%), l’Israël (3.68%), le Canada (3.49%) et la France (3.33%).

Comparé à d’autres échanges majeurs, Coinmama reçoit parmi le plus bas nombre de visitateurs mensuel – 0.6 millions par mois. En moyenne, Poloniex en reçoit 44 millions, Coinbase 34 millions, Kraken 14 millions, et CEX.io 2.5 millions.

Coinmama ne possède pas d’application mobile mais tous ses services sont accessibles à travers un navigateur mobile. L’échange n’a pas encore publié d’API pour que les utilisateurs créent des applications personnalisées qui soient compatibles avec la plateforme. Il n’y en a pas besoin, toutefois, car Coinmama n’est pas une plateforme de trading. Les transactions sont toujours entre vous et Coinmama.

Création de compte

Afin de remplir les conditions de Know Your Customer (KYC) et d’Anti-Money Laundering (AML) des régulateurs, Coinmama demande des informations personnelles.

Quand vous vous inscrivez, vous donnez une adresse email, votre nom et pays de résidence. Avant de pouvoir acheter des bitcoins ou des ethers, l’échange doit vérifier votre compte. Le formulaire de vérification nécessite votre nom complet, date de naissance, sexe, adresse et numéro de carte de débit ou de crédit.

Le processus de vérification implique aussi de fournir des photos d’un document d’identité, la face et le dos. Le document peut être un passeport, un permis de conduire ou une carte d’identité. Après la soumission de la candidature, le procès peut prendre de quelques heures jusqu’à un jour avant que votre compte ne soit vérifié et activé. Le délai peut être plus long pendant un weekend ou des jours fériés ou vacances.

La raison la plus fréquente pour le refus de candidatures est la mauvaise qualité des photos d’identité. Afin d’éviter cela, assurez-vous que les photos de votre document d’identité sont de haute résolution et que les quatre coins sont visibles.

Après la vérification, vous pouvez acheter des bitcoins ou de l’ether en valeur de $50,000. Si vous voulez en acheter plus, vous devez contacter le service client. En comparaison avec d’autres échanges, Coinmama offre l’une des plus grandes limites d’achat de bitcoin ou d’ether immédiatement après l’inscription et la vérification du compte.

Par exemple, Coinbase limite les achats des nouveaux inscrits à $200, Kraken impose une limite de $2,500 et Poloniex en impose une de $2,000. Pas comme Kraken ou Poloniex, toutefois, Coinmama n’offre pas de niveaux de comptes.

Sécurité Coinmama

Afin de réaliser une analyse complète de Coinmama regardons à quel point c’est sûr pour acheter des bitcoins et de l’ether.

Comme tous les services centralisés, ils représentent des cibles prioritaires pour le hacking. Toutefois, Coinmama ne garde pas de fonds des utilisateurs et ne fait que de vendre des bitcoins de son propre inventaire. Lorsque vous placez un ordre, vous donnez votre adresse de portefeuille pour qu’ils puissent envoyer vos bitcoins ou votre ether.

Depuis Octobre 2017, Coinmama n’a pas eu de brèches de sécurité. Cela est assez impressionnant comparé à Coinbase, qui a eu un hack majeur sur leur échange.

Un ordre est exécuté dans les minutes qui suivent après son placement, du moment ou votre carte de crédit ou de débit est approuvée par la plateforme. Si un ordre est annulé, le système annule le paiement automatiquement en 48 heures et l’argent retourne sur votre compte en banque.

Quelques utilisateurs se sont plaints sur des forums en ligne d’avoir eu des frais sur leur carte sans récupérer les monnaies achetées. Cela n’est pas usuel, toutefois.

Même si Coinmama ne garde pas de fonds d’utilisateurs, les clients peuvent quand même avoir des pertes si l’échange est la cible d’hackeurs. En dehors des fonds de cryptomonnaies appartenant à l’échange, les informations de carte de crédit peuvent être une cible pour le vol. Toutefois, Coinmama assure les clients que l’information des cartes de crédit et de débit n’est pas stockée sur le serveur d’échange.

Ils déclarent aussi que leur système crypte les informations personnelles des utilisateurs et les stocke sur des serveurs sécurisés et dédiés.

Ressources crypto disponibles

Coinmama ne permet que les bitcoins et l’ether pour le moment, mais a promis de rajouter plus de cryptomonnaies dans le futur. Tandis que tous les échanges ont commencé comme des marchés pour l’achat et la vente de bitcoins, la plupart ont depuis rajouté l’Ethereum et d’autres cryptomonnaies qui sont apparues et qui sont devenues populaires.

Comparé à d’autres échanges majeurs, Coinmama est parmi ceux qui possède le moins de cryptomonnaies. Poloniex en possède plus de 70, Shapeshift en possède 50 et Coinbase 5.

Un court guide pour utiliser le site de Coinmama

Coinmama se démarque aussi car c’est le seul échange majeur qui vend des cryptomonnaies mais ne les rachète pas. Certains échanges, tels Poloniex et Bitstamp, font la connexion entre acheteurs et vendeurs. D’autres comme Coinbase vendent et achètent directement à partir des clients.

L’échange ne divulgue pas la source d’où il achète les bitcoins et les ethers. Une inspection attentive de Coinmama nécessite toujours une recherche en ligne. Cela retourne un utilisateur nommé Coinmama sur Localbitcoins, ce qui donne une indication que l’échange pourrait acheter la plupart de ses bitcoins d’utilisateurs sur d’autres échanges.

Coinmama n’offre pas d’outils de trading, tels des graphiques ou des notifications de prix, comme le font d’autres échanges. En tant que trader, vous ne pouvez qu’utiliser la plateforme pour acheter des bitcoins ou des ethers pour les garder pour une position longue.

Frais Coinmama

Coinmama est l’un des échanges les plus chers. Il demande 5% pour tous les dépôts par carte de débit ou de crédit que vous faites, avec un dépôt minimum de US$10. Ce frais se rajoute à un frais de transaction de 6.3%.

En comparaison, CEX demande un frais de transaction de 3.5%, BitPanda demande 5% et Coinbase demande 3.75%. Si les utilisateurs vont sur d’autres plateformes pour échange des cryptomonnaies, un trou encore plus grand se creuse pour les coûts de l’échange. Comme règle de base, vous pouvez vous attendre à ce que les échanges vous demandent moins de frais lors de l’achat de cryptomonnaies avec d’autres cryptomonnaies.

Méthodes de paiement permises

Le point fort de Coinmama est que ça facilite l’achat de bitcoins en utilisant des cartes de débit et de crédit de la majorité des pays. Il accepte actuellement Visa et MasterCard. Il accepte aussi les paiements faits par Western Union. En faisant des arrangements spéciaux avec le service client, il est aussi possible d’acheter des bitcoins ou de l’ether avec du liquide.

La plupart des autres échanges tels Coinbase, CEX et Bitstamp ont une grande gamme d’options de paiement, dont les virements bancaires, SEPA, et même les altcoins. Le manque d’une grande gamme d’options de paiement fait de Coinmama une option moins attirante que les autres échanges.

Quand vous utilisez une carte de crédit ou de débit, Coinmama accepte le paiement dans la monnaie fiat locale choisie par l’acheteur. Le prix est toutefois affiché, en USD ou en EUR. L’échange a promis de rajouter plus de monnaies fiat avec le temps.

Service client

Le canal principal pour joindre le service client est le mail. Comparé à d’autres échanges majeurs, la réponse est très rapide, avec les réponses venant usuellement en 24 heures. Les périodes d’attente sont plus longues durant le weekend ou les jours fériés.

L’échange possède une plateforme détaillée de base de connaissances qui fournit les réponses aux questions les plus communes. En plus, l’équipe de service client répond aussi aux questions posées sur leur blog.

Une plainte commune de la part des utilisateurs est la longue durée de vérification du compte. Parfois les utilisateurs disent qu’ils ne peuvent pas placer des ordres après la vérification.

Alternatives à Coinmama

Il y a bien sûr beaucoup de sites similaires à Coinmama, et la plupart auront du trading dans les deux sens. Voici les meilleures alternatives :

  • Coinbase – plateforme très populaire et facile à utiliser. Lisez ma critique de Coinbase pour plus de détails. Achats par carte bancaire et transfert bancaire. (EU)
  • CEX – aussi facile à utiliser que Coinmama. Dépôts par carte bancaire et transfert bancaire. (GB)
  • Bitstamp – interfaces séparées pour les utilisateurs débutants et avancés. Cette revue de Bitstamp explique l’achat par carte et transfert bancaire. (Luxembourg)
  • Blockchain.info – le portefeuille le plus grand du monde. Similaire à Coinmama car les utilisateurs ne peuvent placer que des ordres d’achat (pas de vente de bitcoin). Les achats par carte de crédit sont disponibles pour les utilisateurs de l’Union Européenne. (GB)