Cardano sur les rails après la démission de Michael Parsons ?

Mise à Jour:

On peut dire que Cardano (ADA) aura eu son lot de mésaventures en cette fin d’année 2018. L’épilogue semble cependant proche et il faut espérer que Cardano aura touché le fond pour mieux rebondir.

Démission de Michael Parsons, Pascal Schmid aux manettes

Avenir de Cardano après la démission de Michael Parsons - logo ADA

Les tensions entre les différents leaders de Cardano avaient éclaté au grand jour dans le courant du mois d’octobre 2018 avec la publication d’une lettre ouverte signée de Charles Hoskinson et Ken Komada.

Pour rappel, la devise digitale est gérée par une tripartite : IOHK qui développe le protocole Cardano (aspects techniques), le bras commercial Emurgo et la Fondation Cardano chargée de consolider et promouvoir la communauté.

Les dirigeants respectifs de IOHK et Emurgo avaient donc allié leurs forces pour condamner certaines négligences, voire malversations, du Président de la Fondation Michael Parsons.

Les deux hommes ont reçu un soutien quasi absolu de la communauté Cardano avec notamment le lancement d’une pétition. Cette mobilisation a contraint Michael Parsons à démissionner de ses fonctions. Jusqu’à la nomination d’un nouveau président, c’est Pascal Schmid, déjà membre du Conseil de la Fondation et diplômé d’une prestigieuse école de commerce suisse, qui assure l’intérim. L’homme n’est pas un néophyte dans le domaine des actifs digitaux. D’après nos informations, il assume également un rôle pour la cryptomonnaie Lisk.

Les actifs de la Fondation ont été sécurisés dans le courant de novembre 2018 et Cardano devrait donc dès à présent pouvoir se concentrer sur l’avenir.

Période de transition pour Cardano

les Cardano peuvent dorénavant être stockés sur Trezor. Image hardware wallet Trezor
Les ADA peuvent être conservés sur le portefeuille hardware Trezor.

Certes, le changement est probablement positif mais il faudra un certain temps avant que la gouvernance de Cardano ne se réorganise de manière optimale. On s’attend donc à peu de développements sensationnels d’ici à 2019. Finalement, le timing n’est pas trop mal choisi car l’ensemble du marché est en berne et l’impact potentiellement négatif d’une telle restructuration a été dilué dans la tendance générale des cours des cryptomonnaies.

En outre, le portefeuille hardware Trezor a récemment ajouté Cardano à sa sélection ce qui est une très bonne nouvelle. Il était jusqu’à présent beaucoup plus simple d’ouvrir un compte Bitcoin par exemple que de garder ses achats de Cardano en toute sécurité. L’absence de Cardano chez Trezor et chez Ledger Nano était un réel handicap pour la devise digitale qui est maintenant levé.

Derniers rebondissements du cours du Cardano

Si le prix du Bitcoin a connu un mois de novembre pour le moins chahuté, les altcoins n’ont pas été épargnés. Cardano a perdu sa neuvième place du marché au profit de Bitcoin SV (BSV), la nouvelle devise digitale issue du hard fork de Bitcoin Cash et est à présent talonné par Tron (TRX) et Monero (XMR). Les trois cryptomonnaies ont en effet une capitalisation légèrement supérieure à 1 milliard de dollars.

En 2019, Cardano devra parvenir à rendre indispensable sa technologie ultrapointue. La blockchain est l’une des plus sophistiquées et réfléchies du marché mais les investisseurs n’en saisissent pas encore toute la portée. Il n’est pas certain que Charles Hoskinson, figure publique de Cardano jusqu’à présent, soit le meilleur ambassadeur pour rendre la cryptodevise indispensable. A voir si c’est réellement son souhait.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.