La blockchain au service de la gig economy

Mise à Jour:

Une véritable révolution est en cours. Tous les jours, de plus en plus de personnes optent pour travailler en freelance plutôt que pour des emplois traditionnels à temps plein : c’est la genèse de la gig economy. Il s’agit d’un véritable phénomène social qui a pour effet de faire disparaître graduellement la notion de salariat.

À des fins d’exemple, la gig economy est au travail ce que la cryptomonnaie est à la finance : une version décentralisée des institutions traditionnelles au profit d’une réorganisation de la hiérarchie du travail.

Et ce n’est pas tout ! Des experts-comptables nous apprennent que la technologie sous-jacente à l’Ethereum (ETH) va jouer un rôle majeur dans la manière dont celle-ci changera le monde tel que vous le connaissez.

Le freelancing gagne en popularité

Le marché des freelancers est en pleine expansion

Le phénomène a tellement pris d’ampleur dans le courant des dernières années que PricewaterhouseCoopers (PWC), l’une des 4 firmes comptables les plus prestigieuses au monde, a fait une prédiction audacieuse. PWC a affirmé que le marché des plateformes au service de la gig economy allait atteindre 63 milliards de dollars d’ici 2020, et ce, à l’aide de la blockchain.

En 2016, aux États-Unis, les freelancers ont gagné pas moins de 1000 milliards de dollars. En 2017, on dénombrait 57,3 millions de freelancers aux États-Unis, soit environ 18% de la population américaine. Cela équivaut presque à la population totale de la France !

Bien que le freelancing ait le vent dans les voiles, les coûts reliés à la gestion et au maintien des activités des entreprises impliquées deviennent de plus en plus élevés, ce qui cause un frein à leur développement. Ainsi, ces sociétés agissant à titre d’intermédiaires sont contraintes d’augmenter les frais demandés aux freelancers pour s’assurer que leur activité demeure profitable. Les travailleurs se retrouvent par conséquent de moins en moins rémunérés pour les services offerts à leurs clients.

Les cryptos comme solution aux problèmes de la gig economy ?

Les cryptomonnaies pourraient être utilisées au bénéfice de la gig-economy

Les experts sont d’avis que les cryptomonnaies pourraient s’avérer être une solution très concrète au problème, puisque des applications pour travail en freelance pourraient être développées sur des blockchains ayant un fonctionnement similaire à la blockchain Bitcoin. Cette nouvelle façon de procéder permettrait non seulement de diminuer les coûts de transaction, mais également d’octroyer la gouvernance à des organisations autonomes décentralisées, plus communément appelées DAO.

Selon ce modèle, aucune autorité centrale n’a de pouvoir décisionnel sur un projet présenté aux membres, lesquels sont souvent les utilisateurs de l’application. C’est la communauté participante qui, en votant, détermine quel projet proposé se voit accorder du financement, souvent effectué en ETH.

Ce mode de vie offre plus de flexibilité et davantage de liberté aux individus désirant offrir leurs services en contrepartie d’une rémunération. Par ailleurs, les clients y trouvent également leur compte, puisque ceux-ci peuvent diminuer leurs frais de gestion et leurs impôts, tout en s’affranchissant de l’obligation de se munir d’un lieu de travail fixe pour accueillir leurs employés.

Si vous cherchez une façon sécuritaire de vous approvisionner en Ethereum et de participer à cette véritable révolution, nous vous invitons à le faire par le biais de la plateforme en ligne eToro.

[text-blocks id= »888″]

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.