Bitcoin : crypto-monnaie recherchée dans les économies qui s’effondrent

Mise à Jour: février 25, 2019

Carlos Hernández, économiste vénézuélien, vient de publier un papier dans le New York Times expliquant l’importance des crypto-monnaies comme le Bitcoin (BTC) dans les économies qui s’effondrent ou qui doivent affronter des dictatures. 

« Je garde tout mon argent en Bitcoins. Le garder en bolivar serait un suicide financier » explique l’économiste.  

Bitcoin : crypto-monnaie recherchée dans les économies qui s’effondrent 

En effet, les crypto-monnaies au Venezuela sont devenues un moyen d’éviter l’hyperinflation qui affecte le Bolivar, la monnaie locale. Le taux d’inflation quotidien est d’environ 3,5 % et le taux d’inflation annuel a atteint près de 1,7 million de pourcent en 2018. 

Il est difficile d’avoir un compte bancaire à l’étranger pour un vénézuélien. De plus, PayPal et d’autres services bancaires sont interdits dans le pays en raison du fonctionnement du contrôle des changes par le pays.  

Il ne semble pas compliquer d’obtenir des crypto-devises au Venezuela 

Parmi les plateformes d’échanges les plus populaires au Venezuela, on retrouvera LocalBitcoins.com. Cette plateforme fonctionne comme un échange pair-à-pair qui facilite les échanges directs de Bitcoin contre des monnaies fiats.  

Le volume d’activité du Venezuela sur cette plateforme se classe au deuxième rang mondial après la Russie cette année. L’autre pays d’Amérique Latine utilisant beaucoup la plateforme LocalBitcoins est la Colombie. Ces deux pays auraient négocié 11 208 BTC par l’intermédiaire de LocalBitcoins en janvier 2019.   

Selon les chiffres de Coin Dance, ces deux pays auraient fait plus de 80 % du volume des échanges dans la région pour le deuxième mois consécutif. Le Venezuela et la Colombie représenteraient 84,74 % des échanges commerciaux de BTC via LocalBitcoins en Amérique latine. 

Wit-Olszewski/Shutterstock.com

Le Bitcoin comme outil de liberté 

Ainsi, comme l’explique Alex Gladstein, Chef de la stratégie de Human Rights Foundation, dans Time Magazine, les crypto-devises peuvent aider la population à reprendre le contrôle de leur vie dans des régimes oppressifs et autoritaires. 

« La spéculation, la fraude et la cupidité dans l’industrie des crypto-devises et de la blockchain ont éclipsé le potentiel réel et libérateur de l’invention de Satoshi Nakamoto », écrit Gladstein. « Pour les gens vivant sous des gouvernements autoritaires, le Bitcoin peut être un outil financier précieux comme moyen d’échange résistant à la censure » ajoute-t-il. 

La situation du Venezuela est préoccupante avec ses deux présidents et l’aggravation des violences, mais d’autres pays peuvent également profiter des crypto-devises. Gladstein mentionne ainsi les citoyens du Zimbabwe faisant face à une forte inflation. Les résidents chinois qui souhaitent éviter la surveillance massive ou encore les ONG qui ont des comptes bancaires gelés en Russie.  

Acheter des Bitcoins en Europe 

Si vous souhaitez acheter des crypto-monnaies pour les utiliser ultérieurement, vous pouvez le faire sur des plateformes traditionnelles  comme Coinbase.   

Le Bitcoin a franchi la semaine dernière une importante résistance lorsque les cours ont dépassé les 4 000 $. Il est sorti de son canal baissier dans lequel il évoluait depuis fin décembre. 

Cependant, les prix sont repartis à la baisse aujourd’hui et ils évoluent autour des 3 842 $. 

Ainsi, si vous voulez uniquement profiter des mouvements de prix sur le Bitcoin (BTC), nous vous conseillons d’utiliser un courtier régulé et populaire.    

Laisser un commentaire

avatar

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.