Analyse des experts : l’Ethereum pourrait prendre la moitié de la capitalisation boursière du Bitcoin

Mise à Jour:

Talonné par le Ripple (XRP) et subissant une des chutes les plus importantes de son histoire, l’Ethereum (ETH) a vécu un mois de septembre compliqué. Pourtant, il pourrait bien être sur le point de rebondir et de venir voler le market cap du Bitcoin (BTC). Nous vous expliquons comment dans cet article.

 

L’Ethereum parviendra-t-il à détrôner son plus grand rival ?

La difficile année 2018 de l’Ethereum

Si toutes les cryptomonnaies ont vécu une année difficile, elle a été particulièrement rude pour le prix de l’Ethereum. De 1,417 dollars en janvier 2018, il a plongé jusqu’à 166 dollars en septembre. Au-delà de la correction des cours, l’altcoin subit des doutes sur les capacités de sa blockchain et résiste moins bien que son plus grand concurrent le Bitcoin.

En juin, les prévisions étaient pourtant plutôt positives. Et l’Ethereum avait réussi l’exploit de talonner le Bitcoin en terme de répartition du market cap, à 32 % contre 38 % pour le BTC. Mais cette envolée n’a pas été durable : en septembre le cours du Bitcoin domine à nouveau la capitalisation boursière des cryptomonnaies, à plus de 55 %. L’Ethereum a ensuite vécu une des chutes les plus vertigineuses de son histoire, en perdant 20 % les trois premières semaines de septembre.

Rebond prévu en 2019

Mais cette dégringolade semble enfin avoir été enrayée à la fin septembre. Le 21 septembre 2018, l’altcoin passait à nouveau la barre des 240 dollars, faisant souffler les investisseurs ayant acheté de l’Ethereum. Son rebond semble une évidence pour certains experts en cryptomonnaies, qui voient cette chute comme temporaire.

L’analyste Ian McLeod est ainsi convaincu que l’arrivée de nouveaux utilisateurs pour l’ETH fera à nouveau bondir son market cap, au point de passer celui du Bitcoin dans les prochaines années : « Je pense qu’on peut s’attendre à ce que le Bitcoin perde 50 % de sa part de capitalisation boursière face à son rival Ethereum dans les cinq prochaines années ».

Cours de l’Ethereum : le rebond tant attendu a-t-il commencé ?

Ethereum VS Bitcoin : un résultat incertain

Au-delà de ces conjonctures et de la volatilité des marchés, une question reste. L’Ethereum en a-t-il vraiment suffisamment sous le capot pour pouvoir prétendre détrôner le Bitcoin en terme de capitalisation boursière ? La deuxième cryptomonnaie est talonnée par un Ripple (XRP) de plus en plus confiant et l’écart avec le Bitcoin s’est beaucoup creusé ces derniers mois.

Pour la firme Weiss Ratings, la réponse est oui : « Dans 5 ans, l’utilité et la flexibilité de l’ETH vont devenir la norme. »

Et si les experts sont aussi confiants, c’est aussi parce que le succès du Bitcoin pourrait bien s’achever plus vite qu’on ne le pense. La blockchain BTC est empêtrée dans des problèmes de scalabilité qui en font une des monnaies virtuelles les plus lentes du marché, au point qu’on lui ait ajouté une nouvelle couche sous la forme du Lightning Network. Pour beaucoup, son hégémonie tient donc surtout à son ancienneté, ainsi qu’à la facilité d’achat des Bitcoins. On conclut ainsi que dès que le BTC trébuchera, l’ETH sera présent pour prendre sa place.

[text-blocks id= »888″]

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans juridictions dans lesquelles les transactions ou les investissements décrits sont interdits et ne doivent être utilisés par des personnes et des moyens légalement autorisés. Votre investissement peut ne pas être admissible à protection des investisseurs dans votre pays ou votre pays de résidence, veuillez effectuer votre propre contrôle préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous proposons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.