Home > Accenture et la fondation Digital Dollar vont commencer les essais de CBDC aux États-Unis

Accenture et la fondation Digital Dollar vont commencer les essais de CBDC aux États-Unis

Le projet vise à sensibiliser les législateurs américains aux avantages du dollar numérique pour les différentes parties prenantes, notamment les consommateurs, les entreprises, les institutions financières et les fintechs

Le Digital Dollar Project, nouvellement fondé, a annoncé hier que la fondation allait collaborer avec Accenture, une entreprise du Fortune 500, pour tester la possibilité et la fonctionnalité d’une monnaie numérique de banque centrale aux États-Unis.

Cette annonce marque une étape importante dans le développement du dollar numérique, un projet qui, jusqu’à présent, s’était limité à des recherches sur la perception du public à l’égard des CBDC.

Les monnaies numériques des banques centrales sont des représentations numériques de la monnaie fiduciaire d’un pays, émises par sa banque centrale pour permettre des transactions sans numéraire, accélérer les paiements et offrir des avantages tant en matière de sécurité que d’élaboration de la politique monétaire.

Le projet Digital Dollar cherche à générer des données pour expliquer comment une « CBDC américaine résiliente, robuste et largement adoptée » peut être développée en menant plus de cinq programmes pilotes au cours de l’année prochaine. Trois de ces programmes pilotes seront lancés dans les deux prochains mois et exploreront les avantages fonctionnels, sociologiques et commerciaux d’un billet vert numérique.

Expliquant comment un modèle particulier de dollar numérique sera évalué par les pilotes, l’annonce indique que « la valeur devrait être mesurée par la capacité d’un dollar numérique, plus que les services traditionnels, à offrir des coûts inférieurs, à améliorer l’inclusion financière, à renforcer la commodité et la fonctionnalité, à accroître la compétitivité et à maintenir les normes de sécurité. »

Il ajoute que la CBDC américaine idéale doit être émise par la Réserve fédérale et distribuée par le système bancaire à deux niveaux existant et les intermédiaires réglementés.

Parmi les autres composantes essentielles d’un dollar numérique robuste et résilient, on peut citer le fait que la monnaie soit équilibrée par rapport aux droits à la vie privée des individus et à la conformité nécessaire, qu’elle ait la capacité architecturale d’effectuer des transactions hors ligne lorsque les deux parties sont à proximité physique et qu’elle soit accessible à toutes les personnes aux États-Unis, selon l’annonce.

Alors que les États-Unis continuent de trouver des moyens de combattre le manque de recherche sur le développement et l’impact d’un éventuel dollar numérique, la Chine, le concurrent économique le plus important des États-Unis, a déjà établi sa domination sur le secteur.

La CBDC chinoise, le Yuan numérique, est actuellement en phase avancée de test et est déjà utilisée par plus de 200 000 personnes dans le pays via une application mobile.

Avec un lancement complet prévu sous peu, la Chine aura la capacité de développer une politique monétaire basée sur les habitudes de dépenses en temps réel du pays et l’influence d’utiliser le yuan numérique pour le commerce international, menaçant potentiellement la position du dollar comme monnaie de réserve mondiale.

Bien que les États-Unis aient déclaré à maintes reprises qu’il est plus important de bien faire les choses que d’arriver les premiers, dans la course à la CBDC, l’écart grandissant dans la progression vers les monnaies numériques devient plus difficile à ignorer.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.